La hausse du prix du carburant a fait réagir le secrétaire général adjoint de la Cnts, Lamine Fall. Selon lui, cette hausse risque d’entrainer le pays dans une situation d’inflation. «C’est, en fait, les denrées de première nécessité pratiquement, le carburant, l’électricité, le pain, entre autres. Et je pense que si on n’y prend pas garde, nous risquons d’aller vers des dérives et cela va jouer sur le pouvoir d’achat des travailleurs.

En tout cas, nous, en tant qu’organisation syndicale, nous pensons qu’il faut en discuter avec les partenaires et voir comment juguler ces hausses par rapport à d’autres paramètres qui peuvent être considérés comme des baisses au niveau du pouvoir d’achat des travailleurs», a soutenu Lamine Fall, interrogé par Seneweb.

Selon lui, des rencontres vont certainement se faire pour trouver un consensus. «Tout ce qu’on peut noter, c’est que nous allons vers des lendemains difficiles, surtout que les salaires ne bougent pas. Nous sommes des organisations responsables. On ne voit pas la baisse du comment échanger sur les questions et ça se fera dans les prochains jours».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Linguère : Elles découvrent leur mari mort, pendu à un arbre

Les habitants du village de Bélél Héndé situé à 15 km de la commune de Labgar (département…