Habib Sy sur la situation du pays : « Aujourd’hui, le pouvoir manque d’inspiration, l’opposition d’imagination, la presse de crĂ©ativité »

L’ancien directeur de cabinet du PrĂ©sident Wade, embouchant la mĂȘme trompette qu’Amsatou Sow SidibĂ©, comme pour narguer les partisans du chef de l’Etat, estime que le pays est bloquĂ©. Habib Sy s’est montrĂ© trĂšs critique dans un entretien accordĂ© Ă  L’As. Le pouvoir, l’opposition et mĂȘme la presse en ont eu pour leur grade.

 

Le responsable libĂ©ral trouve qu’au SĂ©nĂ©gal d’aujourd’hui, le pouvoir manque d’inspiration, l’opposition d’imagination et la presse de crĂ©ativitĂ©. ConsĂ©quence, il prĂ©vaut une situation morose et insipide qui n’emballe personne. Faisant un diagnostic global de la situation du pays, l’ancien directeur de Cabinet du PrĂ©sident Wade indique que le SĂ©nĂ©gal est bloquĂ©. « Le pouvoir manque d’inspiration, l’opposition manque d’imagination et la presse manque de crĂ©ativitĂ© ; et la consĂ©quence c’est qu’il y a une situation politique morose et insipide qui n’emballe personne. C’est une responsabilitĂ© collective, car le problĂšme c’est que tout le monde est pris par le quotidien difficile du pays », explique-t-il. Pour lui, il faudra s’arrĂȘter et analyser tout cela, parce que « rien ne marche au SĂ©nĂ©gal ». Aux autoritĂ©s qui crient urbi et orbi que le Pse est en marche, l’ancien maire de LinguĂšre oppose un avis contraire. « Je demande un dĂ©bat public avec un ministre sur le Pse pour montrer les incohĂ©rences et les failles de ce programme. Ce n’est pas ce Pse qui va nous faire Ă©merger. Il faut qu’on s’arrĂȘte pour que le Pse soit analysĂ© dans le fond et mĂȘme la presse doit poser un dĂ©bat de fond sur le Pse », estime-t-il.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.