Grève des enseignants à Dahra Djoloff : Voici le mémorandum

Mémorandum
sur la crise dans le système éducatif
L’école sénégalaise est plongée dans une tourmente cyclique. Depuis quelques semaines, elle est paralysée par le mouvement de grève des syndicats de l’enseignement réunis dans une dynamique unitaire.

Le Grand Cadre des syndicats de l’enseignement, tout en déplorant cette situation, en impute l’entière responsabilité au gouvernement.

En effet, un an après le protocole d’accord signé le 17 Février 2014, et, malgré les différentes rencontres et les assises sur l’éducation tenues du 29 au 31 Août 2014, les syndicats de l’enseignement sont au regret de constater que sur les points les plus significatifs de l’accord aucune avancée n’a été notée.

L’on peut ainsi citer entre autres :
– la validation aux 2/3 des années de volontariat, vacatariat et contractualisation avec paiement de rappel,
– la délivrance des actes de nomination et la fin des lenteurs administratives,
– le reversement des cotisations de l’IPRES au FNR,
– la formation diplômante des instituteurs adjoints,
– le reversement du capital décès.

Au niveau local, à l’endroit des autorités administratives et académiques, le Grand Cadre déplore:
– une gestion peu rationnelle et anti- démocratique du personnel,
– le manque criard de professeurs notamment en philosophie, mathématique et espagnol,
– les effectifs pléthoriques avec des classes dépassant la centaine d’élèves,
– le nombre important d’abris provisoires,
– le manque d’eau et d’électricité des établissements notamment le collège franco-arabe.

Au regard de ce qui précède, le Grand Cadre sollicite du gouvernement, l’ouverture sans délai de négociations sérieuses pour l’application du protocole d’accord signé faut-il le rappeler en février 2014 en vue d’éradiquer une fois pour toute le climat délétère qui sévit dans et autour de l’école sénégalaise.

Réaffirmant son engagement à un système éducatif de qualité et sa volonté d’apaisement de la situation scolaire, le Grand Cadre des Syndicats de l’Enseignement Local de Dahra souhaite un traitement diligent des préoccupations des enseignants.

Fait à Dahra, le 16 mars 2015.
Le Grand Cadre des Syndicats de l’Enseignement

La Coordination de Dahra

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.