«Contrairement à ce qu’a dit le Président Macky Sall, rien de permet d’affirmer que des juristes et experts ont été associés à la négociation des contrats, en particulier celui ayant lié le Gouvernement du Sénégal à Franck Timis. S’ils l’ont été, on peut bien douter de leur compétence, leur intégrité et leur patriotisme». C’est en ces termes que la plateforme «Aar li nu bokk» a répondu au Chef de l’Etat, Macky Sall.

Les initiateurs de la Plateforme persistent et signent. Et ils sont «convaincus que c’est un groupuscule de personnes, bien identifiées dans le rapport de l’Inspection Générale d’Etat, qui ont négocié et cédé les ressources du Sénégal à Franck Timis dans la plus grande opacité pour assouvir leurs propres intérêts».

«Aar li nu bokk» tient dès lors à rappeler aux autorités «qu’aucune menace ne sera jamais assez forte pour détourner ses membres des exigences de transparence et de reddition des comptes». Mieux, «aucune manœuvre, qu’elle vienne des autorités ou de leurs groupuscules de jeunes se disant défenseurs d’une République qu’ils ont fini de privatiser, ne pourra nous divertir de nos exigences».

Ces exigences se résument, selon un communiqué de la Plateforme, «en quelques demandes simples mais impossibles à esquiver». Il s’agit notamment, mentionne le document, «d’identifier, poursuivre, juger et sanctionner tous ceux qui sont coupables d’actes délictuels sur la gestion du pétrole et du gaz; de rechercher, recouvrer et rapatrier, sans conditions, les avoirs spoliés. Mais également d’annuler tous les contrats signés en violation totale de la Constitution et du Code pétrolier du Sénégal et de mettre en place des mécanismes consensuels et stables de gestion durable et transparente des ressources naturelles du Sénégal, en particulier le pétrole et le gaz».

Actusen.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

« Sargal Jammbari Louga » : Moussa Ndiaye, maire de Thiamène-Pass honore le Djoloff

La jeunesse de sa commune l’a surnommé le « MESSI » de la scène politique de dév…