es preparatifs de la célébration de la 116ème édition du gamou annuel de Nguèth bat son plein. Le comité d’organisation est à pied-d ‘œuvre pour la réussite de l’évènement religieux initié par Mame Gor Sané Niang.

A moins de 48 heures de la célébration du Maouloud, le porte-parole de la famille Mame Gor Sané se dit optimiste du respect des différents engagements pris par services lors du CDD. Selon El Hadji ousmane Niang approximativement,  40% des points discutés lors du CDD sont réalisés. Mais souligne le marabout, l’eau, l’aide alimentaire, les bâches sont bien constatées dans le foyer religieux.

Ce dernier n’a pas manqué d’inivter les chefs de services de l’hydraulique et de la Senelec de se tacher pour  l’extension de leurs réseaux. Car à son avis, la démographie de la localité est galopante. Entre autres  préoccupations,  le Marabout El Hadji Ousmane Niang  plaide pour  la construction d’un poste de santé, la mise en place des ralentisseurs (dos d’ânes).

El hadji Ousmane Niang a aussi invité les autorités étatiques à  bitumer la piste reliant la route nationale au village de Taiba Nianguène  et la construction d’une case de santé fonctionnelle

le porte-parole de famille,  à ceux qui enlèvent les enfants à se ressaisir car seul Dieu donne le pouvoir à qui il veut et le lui retire comme il le veut et quand il le veut. « Dans cette vie ci courte, il ne sert à rien de sacrifier des vies pour des intérêts personnels » preche-t-il

LES DIFFERENTS KHALIFES DE NGUETH

Le Gamou de Nguèth a été tenu pour la première fois en 1902 par Mame Gor Sané Niang après avoir reçu l’ordre de Seydi El Hadji Malick Sy. En 1925 suite au rappel à Dieu de Mame Gor Sané Niang, c’est El Hadji Bamba Niang qui occupa le flambeau de 1925 à 1930.Après la disparition de Bamba Niang en 1930,le témoin revint à El Hadji Cheikh Niang de 1930 à 1982.Rappelé à Dieu en 1982,c’est El Hadji Ousmane Niang père et Marabout d’El Hadji Niang l’actuel coordonnateur du gamou de Nguèth qui devint le Khalif de 1982 à 1989 date à laquelle il est disparu .Ainsi de 1989 à nous jours le Khalif de Nguèth est Serigne Cheikh Faty Niang.

Salla    Ndiaye   Linguère  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Idrissa Sow : « Comment j’ai planifié le braquage de Koumpentoum »

Tous les auteurs présumés de l’attaque auraient avoué leur implication dans le braqu…