France: A l’Elysée, François Hollande va honorer 27 tirailleurs sénégalais avec un décret de naturalisation

Des tirailleurs sénégalais, 27 (dont le plus jeune 79 ans, le doyen, 91) sont convoqués samedi à l’Elysée pour être les premiers à obtenir leur décret de naturalisation comme rapporté par le site français «Le Parisien».

Pour obtenir des mains du président de la République leur décret de naturalisation dix-huit (18) retraités d’origine sénégalaise domiciliés à Bondy (Seine-Saint-Denis) prendront la route pour l’Élysée à bord d’un bus réservé et qui prendra départ le samedi à 9h 30.

L’information a été donnée par Aïssata Seck qui est elle-même descendante de tirailleur et porte ce combat depuis des années. S’ayant offert une vitrine (elle est l’actuelle porte-parole de Benoît Hamon et est une élue socialiste bondinoise), Aïssata se dit être «fière pour eux». Ainsi, elle obtient gain de cause après s’être battue durant tout ce temps pour que la France reconnaissent comme les siens, ces tirailleurs qui se sont battus dans ses rangs jusqu’en 1960.

Comme elle l’avait soulevé au sortir de son passage au ministère de l’Intérieur en mi-décembre après avoir lancé une pétition en fin 2016 dont elle pu récolter 60 000 signatures de stars du show-business, politiques et d’anonymes, «l’ensemble des tirailleurs sénégalais vivant en France pourront bénéficier de la naturalisation, par décret ou déclaration suivant leur cas, ou encore au titre de blessé de guerre le cas échéant».

De par un travail chirurgicalement mené avec l’information qui a été passée «par les offices d’anciens combattants, les préfectures et les foyers Adoma (NDLR : où résident toujours nombre de ces retraités)», Aïssata avait reçu une centaine de dossiers . Ainsi, 27 de ceux-là sont convoqués samedi à l’Elysée, ils seront les premiers à obtenir leur décret de naturalisation. A noter que d’autres naturalisations suivront, cette fois dans les préfectures.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.