Flash back sur les faits marquants de l’année 2012 au Djoloff.

Le baromètre de djoloffactu.com
Défaite du PDS et de ses alliés dans le département de Linguère, manifestations des lycéens et litige foncier à Dahra, descente de l’ASC Dahra en ligue 2 de football, lancement officiel du portail Djoloffactu.com, installation d’un escadron de surveillance et d’intervention ainsi qu’un camp de détachement de sapeurs pompiers, faits de société tels sont entre autres actualités qui ont marqué l’année 2012 au Djoloff. Retour sur 12mois d’actus.

1) Sport : ASC Dahra reléguée en Ligue 2

C'est une page de l'histoire du football du Djoloff qui va se tourner. Après deux (2) saisons (2010-2011/2011-2012) consécutives dans l'élite du football sénégalais, l’équipe fanion du Djoloff évoluera la saison prochaine en Ligue 2. Pour certains observateurs, l’ASC Dahra paie le manque de volonté de ces dirigeants, qui faisait la réussite du club depuis quelques années.

Dr Berouba Guissè a octroyé à chacune des 22 ASC de la commune de Dahra une paire de maillot et un ballon de football.

Le ministre de l'Energie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye offre des enveloppes et des lots de diverses natures aux différentes Associations sportives du Ferlo. La valeur était estimée à prés de 10millions de nos francs.

La zone A de Dahra en deuil : Maurice Renè Varore sociètaire de l'ASC Deggo décède à Dahra

Pour la première fois dans l’histoire du sport à Djoloff, les navétanes sont couvertes en temps réel sur internet grâce à Djoloffactu en partenariat avec l’ODCAV. Ce qui lui a valu deux trophées pour service rendu au sport et  à la culture dans le Djoloff de la part de l’ODCAV/Zones A et B de Dahra.

2) Litige foncier à Dahra entre le maire et le conseil communal de la jeunesse
L’année 2012 a été marquée aussi au Djoloff par un litige foncier entre le maire de Dahra Pape Alioune Sarr et le conseil communal de la jeunesse. Tout était parti de deux terrains qui auraient été vendus à des privés par la municipalité. L’un serait vendu à la DJOMEC, la Mutuelle d’Epargne et de Crédit du Djolof de l’actuelle ministre Aly Ngouille Ndiaye et l’autre portion qui appartenait à des agents de la santé (ICP) cédée à des inconnus dont on cherche toujours leur identité. Les jeunes demandaient à la municipalité de rendre compte à la population pour une bonne transparence dans la gestion des terres.

3) Lancement du portail djoloffactu.com, le Djoloff dans « l’ère du numérique »

Le premier portail web du Djoloff, Djoloffactu.com fut officiellement inauguré au WSD de Dahra le 09 juin. Pour l’administrateur El Hadji Daouda Diaw, ce portail qui a pour slogan « Notre tribune sur le net » a pour principale mission « d’inscrire le Djoloff dans l’ère du numérique » et de traiter l’actualité dans toute sa diversité. Djoloffactu.com met l’accent sur les deux principaux secteurs d’activité du terroir que sont l’agriculture et l’élevage et l’ensemble des potentialités dont regorge notre localité.

4) Politique

L’année 2012 a été marquée au Djoloff comme sur tout le territoire national par deux scrutins : la présidentielle et les législatives tous couverts en temps réel sur Djoloffactu.com. 2012 a été aussi le moment du début et de la fin d’un règne des leaders politiques dans le département de Linguère. En effet de nouvelles figures politiques apparaissent : Aly Ngouille Ndiaye devenu ministre, Mingué Lam élue Député et Samba Ndiobéne Ka, Directeur de société au détriment des deux anciens ministres Habib Sy et Djibo Leyti Ka et de l’honorable député Aliou Dia. Rappelons que dans la foulée Adama Sow et Me Amadou Ka anciens députés libéraux qui avaientt rejoint l’APR sont respectivement devenus députés et PCA du Port Autonome de Dakar, et que Pape Alioune Sarr a été démis de ses fonctions de Dr du Patrimoine Bâti de l’Etat.

4-A. La campagne électorale en vue de la présidentielle

Elle a été déterminante pour les responsables politiques dont les partis ou coalitions de partis les plus en vue dans le département étaient Benno Bokk Yaakaar, les Fal2012 (au pouvoir à l’époque) et le Parti Socialiste. Durant cette période, le pays a connu des moments difficiles avec la candidature de maitre Abdoulaye Wade qui étaient contestée par l’opposition et validée par le conseil constitutionnel.

21 Janvier 2012- Coup de chaud à Dahra : la ville à feu, les manifestants brûlent la maison du maire Pape Alioune Sarr et son véhicule 8X8 à quelques heures avant la venue de Wade. Pour certains, cette levée de bouclier est sans précédent dans l’histoire politique du Djoloff et restera à jamais gravée dans les annales du terroir.

4-B. L’Après scrutin

Le soir du 25 Mars, date à laquelle le scrutin du second tour s’est tenu, a confirmé l’emprise de la coalition « Macky 2012 » qui avait déjà fait la surprise en battant à plate couture les FAL2012 au premier tour. Malgré la conjugaison de forces des Fal2012, Benno Bokk Yaakaar  née de l’alliance de « Macky 2012 » et des souteneurs du second tour, finit par s’imposer avec un total de 35373 voix contre 22497 pour les Fal2012 sur un suffrage de 95971 électeurs inscrits et répartis dans 197 lieux de vote. Le Djoloff respire désormais une nouvelle ère politique avec l’arrivée de nouveaux leaders cités supra.

4-C. L a transhumance

Au lendemain de la cuisante défaite des Fal2012, certains leaders politiques changent de camp. La transhumance tant décriée a pris des proportions inquiétantes au point de sembler banal dans le département de Linguère et de faire oublier la rupture tant annoncée à cor et a cri par le nouveau régime. Le maire de Dahra et six présidents de communautés rurales (Kamb ; Warkhokh ; Boulal ; Gassane ; Dodji ; Labgar) et des chefs de village ont tourné le dos à leurs formations politiques au profit de l’APR yaakaar. Le PDS et l’URD sont affaiblis par cette cascade de démissions. La saignée a continué avec Momar Aly Ndiaye Directeur de la Réforme de l’Etat; Bakhao Fall ex chef de cabinet du ministère de l’environnement et ex-lieutenant de Djibo KA, pour ne citer que ceux là qui ont aussi basculé dans le camp de la mouvance présidentielle.

4-D. Les élections législatives

Après les présidentielles, la deuxième étape qui a marqué la vie des Djoloff Djoloff aura été les élections législatives de juillet 2012.

Quatre partis politiques et coalitions de partis étaient plus représentatifs dans le département : le PDS (qui avait investi Habib Sy ancien ministre d’Etat et actuel maire de Linguère et Awa Dembélé Sow); l’URD (Gory Ba et Coumba Diaw) ; Benno Bokk Yaakar  (le député Adama SOW et Mingué Lam); Bokk Gis Gis (Maniang Diao et Adja Khar Ndiaye).

D’autres candidats Aliou Dia (Bokk Giss Giss); Ndeye Fatou Mbengue (URD), Adama Ba (Parti de la Réforme) sont investis sur les listes nationales. Mais à l’issue du scrutin, la coalition Benno Bokk Yaakaar sort victorieuse en engrangeant un total de 25776 voix devant l’Union pour le Renouveau Démocratique, deuxième avec 7379 voix avec un écart de 879voix devant le Parti Démocratique Sénégalais qui se hisse à la troisième place. C’est ainsi l’ex député libéral Adama Sow et la sage-femme Minguè Lam ont composté leur billet à la place Soweto et y portent depuis la voix des Djoloff Djoloff dans cette auguste hémicycle.

4-E. Le grand Absent à l’hémicycle

Dès la publication des résultats définitifs, tous les regards tournèrent du coté de Aliou Dia, ex député qui durant toutes sa campagne avançait ceci : «j’ai laissé mes bagages dans mon tiroir et mon fauteuil à l’assemblée car je sais pertinemment que j’y retournerai». Au final, sa coalition Bokk Guis Guis ne parvient à gagner que quatre représentants alors que Aliou Dia était investi à la 10ème position sur la liste nationale.

4-F. Découpage administratif & délégation spéciale

Contre toute idée de révision du dernier découpage – MBeuleukhé descend dans la rue pour manifester sa désapprobation.
Toujours à MBeuleukhé l’installation de la nouvelle délégation spéciale a failli tourner au drame. Mais l’intervention de la brigade de Dahra Djoloff a sauvé la cérémonie.

5) Sécurité

Les populations de Linguère ont poussé un grand ouf de soulagement du fait du renforcement de leur sécurité. Pour rappel « 3318 bœufs ont été volés de 2009 à 2011 dont 1153 retrouvés par les gendarmes en nombre très réduits ». Un Escadron de Surveillance et d’Intervention  y est installé pour combattre la délinquance multiforme qui pendant longtemps a hanté le sommeil des populations de la zone sylvo-pastorale et une criminalité pouvant compromettre dangereusement la paix et la tranquillité publiques qui, seules permettent de garantir l’harmonie et l’épanouissement de ces dernières.

En plus de cette unité de surveillance le département de Linguère à l’orée du nouveau régime présidentiel a bénéficié d’un camp de détachement de sapeurs pompiers.

6 Sociétés & Religion

En 2012, plusieurs cas de suicides et d’actes de violence ont été signalés dans le Djoloff. Le décès de l’octogénaire Demba Sow dans un incendie, l’affaire de la filleette violée puis tuée à Tessekré, les divers cas de suicide signalés dans le terroir ont assombri l’actualité. A ce bilan funeste s’ajoutent les accidents de la route dont le dernier en date est celui survenu sur l’axe Mbeuleukhé-Dahra  le matin du 16 Décembre faisant état de deux morts et de plusieurs blessés graves.

Gamou de Mbeuleukhé : Abdoulaye Wade par le biais d’Habib Sy offre une enveloppe de 50 millions pour les travaux de finitions de la grande mosquée de Mbeuleukhé.

Djoloffactu.com vous souhaite une bonne et heureuse année 2013 et remercie tout ceux qui ont participé à la reussite du portail. Deweneti


Auteurs : Ndèye Minguè SECK, Khalifa Dièye, El Hadji Daouda Diaw

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.