Qui est feu Djibeyrou Sow parrain de la f√™te de l’Excellence de ce samedi 25 novembre √† Linguere?

Les jeunes g√©n√©rations pourront s’inspirer du mod√®le de r√©ussite de Djibeyrou Sow. Celui, qui toute sa vie durant, s’est beaucoup investi pour former ceux qui, aujourd’hui, font partis des d√©cideurs au plus haut sommet de l’√©tat en l’occurrence le ministre de l’int√©rieur Aly Ngouille Ndiaye.
Né en 1943 à Loumbel un petit village niché à quelques kilomètres de Barkédji, Djibeyrou sow a débuté ses études en
1950 √† l’√©cole primaire de Bark√©dji. √Čl√®ve studieux et tr√®s disciplin√©, Thiamel penda comme l’appelait affectueusement ses camarades et condisciples a tr√®s t√īt fait des √©tudes un sacerdoce. Ainsi il r√©ussit √† ses diff√©rents examens et avec brio. Apr√®s son BEPC, il d√©buta une carri√®re d’instituteur. De 1963 √† 1976 son premier poste fut l’√©cole primaire de Diara Nguel dans le d√©partement de Podor. Il fit un s√©jour √† Mbeuleukhe avant d’√™tre mut√© √† l’√©cole r√©gionale (actuelle √©cole Birame Seck). Quelques ann√©es plus tard il b√©n√©ficia d’un d√©tachement au minist√®re de l’int√©rieur. Cette parenth√®se sur sa carri√®re professionnelle (1978-1990) lui ouvrit les portes du commandement territorial. D’abord comme adjoint au pr√©fet de Tambacounda, un poste qu’il occupa aussi √† Bambey avant d’√™tre sous-pr√©fet de Lambaye toujours dans le d√©partement de Bambey pendant trois ann√©es. En 1993 son d√©tachement mit en terme feu Djibeyrou Sow retourna √† son minist√®re d’origine qui est celui de l’√©ducation nationale. Instituteur principal de classe exceptionnelle, il fut par la suite affect√© au coll√®ge Alioune Diop de Dakar comme surveillant g√©n√©ral jusqu’√† sa retraite en 2002.
Le père de Diami est décédé en septembre 2007 à Thies et a été inhumé à Linguère.
La Rédaction avec Mamadou MANGANE

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.