Fête du 4 Avril: le Président Macky Sall veut un méga défilé

Le 4 avril prochain, c’est-à-dire dans exactement trois semaines, le Sénégal va accélérer le 58e anniversaire de son accession à la souveraineté internationale. Comme les années passées, le président de la République, chef suprême des forces armées, entend fêter l’évènement en grande pompe à travers un gigantesque défilé civil et militaire. Une célébration de fin de mandat présidentiel qui interviendra quatre jours après le verdict du procès de Khalifa Sall, maire de la ville de Dakar.
Comme les années passées, le président de la République, chef suprême des Armées, entend faire célébrer en grande pompe l’édition 2018 de la fête nationale du 4 avril à travers un gigantesque défilé civil, militaire et motorisé. Une célébration toute particulière puisqu’elle est la dernière que présidera le chef de l’Etat au cours de son premier mandat. Ce méga défilé populaire, qui aura lieu sur le boulevard du général de Gaulle, interviendra quatre jours après le verdict du procès de Khalifa Sall mis en délibéré pour le 30 mars prochain. Nous n’en sommes pas encore là !

Toujours est-il que dans les garnisons comme au niveau des écoles de la commune de Dakar, les préparatifs vont bon train. A cet effet, moniteurs militaires et artistes chorégraphiques procèdent aux réglages des mouvements d’ensemble pour que la fête soit à la hauteur de l’importance que revêt notre souveraineté nationale. Le thème du défilé sera connu cette semaine, dans tous les cas, tout le monde sait que le 4 avril est la fête de la jeunesse, mais surtout celle de l’armée. Une armée perçue comme un symbole de bravoure et de fierté républicaine par la jeunesse sénégalaise.

Autant donc dire que la grande parade militaire reste et demeure une occasion unique pour nos forces de défense et de sécurité d’étaler leur impressionnant arsenal de guerre acquis sous le magistère du Président Macky Sall. Il s’agit d’une puissance de feu composée de chars de combat « ram Mk 2000 », d’engins de combat, de véhicules blindés, de canons 105 mm, de lance-missiles type orgues de Staline etc…

Ainsi qu’une puissance de feu d’appui que la Marine et l’Armée de l’air comptent exhiber à savoir des avions de chasse, des hélicoptères de combat, des drones de surveillance, des bâtiments de guerre, des patrouilleurs de chasse et des navires de débarquement d’infanterie. Au moment où les terroristes djihadistes frappent sans répit dans la zone sahélienne, le Sénégal entend montrer les muscles et exhiber ses équipements sophistiqués et redoutables destinés à faire face à des menaces multiformes, singulièrement à la guerre asymétrique.

En perspective de cette grande parade, toutes les composantes de la Gendarmerie, d’e la Police et des Sapeurs-Pompiers sont Ă©galement en pleine rĂ©pĂ©tition pour offrir au prĂ©sident de la RĂ©publique, Ă  ses invitĂ©s Ă©trangers ainsi qu’au public, une prestation de qualitĂ©. Justement, «Le TĂ©moin » est en mesure de rĂ©vĂ©ler que les braves pompiers, sous la houlette du gĂ©nĂ©ral Victor Tine, vont faire dĂ©filer leurs nouveaux Ă©quipements d’incendie et de sauvetage (camions-grues, vĂ©hicules pick-up, fourgonnettes, camions- citernes). De mĂŞme que les policiers avec leurs rĂ©cents matĂ©riels visant Ă  amĂ©liorer la mobilitĂ© urbaine Ă  Dakar (vĂ©hicules 4×4 d’intervention, berlines de patrouille, canons Ă  eau).

Une chose est sûre, les hautes autorités militaires apporteront leur touche innovante à cette grande cérémonie marquant le 58e anniversaire de notre accession à la souveraineté internationale. En ouvrant le ban, nous sommes convaincus que toutes les conditions sont d’ores et déjà réunies pour que la fête soit belle, très belle.

Le TĂ©moin

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.