Festival Djoloff sunu culture : Les motocyclistes à l’école de la prévention routière

La 5ème édition du festival Djoloff sunu culture a vécu. Pendant 72heures, la commune de Dahra a vibré au rythme de la culture. L’initiative est de Bassirou Ka, attaché de cabinet du ministre de l’intérieur. Un alléchant programme a marqué l’édition de cette année. Cette année une innovation de taille a marqué la célébration du festival Djoloff sunu culture

 C’est ainsi, qu’un panel sur le vol de bétail et la prévention sur la sécurité routière a été gratifié aux éleveurs et conducteurs de moto jakarta.

Déminent techniciens de l’élevage, ont fait le déplacement pour sensibiliser les populations.

De l’avis de M. Samba Ba, porte-parole du jour, le choix des thèmes s’explique du fait que le Djoloff est par essence zone sylvo-pastorale et la recrudescence des vols.

Le chef de service départemental, Moustapha Cissé après avoir situé les responsabilités a exposé sur les différentes mesures de lutte contre le vol préconisées par l’Etat du Sénégal. L’identification et la puce sont des mesures saluées à sa juste valeur par les techniciens de l’élevage.

Le second thème a été suivi avec intérêt par les nombreux motocyclistes qui ont fait le déplacement.

Une dizaine de gilets offerts aux conducteurs de moto jakarta

Les jakarta man n’ont pas regretté leur déplacement au centre socioculturel. En plus de la sensibilisation sur la prévention routière, ces derniers ont reçu des mains de Bassirou Ka une dizaine de gilets lumineux.

Selon le donateur, ce geste contribue à amoindrir les risques d’accidents de la circulation.

Ndèye Mingué SECK

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.