Faste, onéreuse: une cérémonie d’investiture à l’image de Donald Trump

Il sera 15h30 à Paris, ce vendredi 20 janvier, lorsque le nouveau président américain et sa famille arriveront à la Maison Blanche pour être accueillis par le couple Obama. Ensuite, les deux familles effectueront ensemble une lente procession à travers les rues de Washington, jusqu’au Capitole. Donald Trump prêtera alors serment. La cérémonie d’investiture sera probablement l’une des plus ostentatoires et coûteuses de l’histoire du pays, prédisent les médias américains.

Donald Trump va prêter serment à 17 h TU, et prononcer son premier discours en tant que 45e président des Etats-Unis. Une allocution attendue, car elle donnera le ton du mandat, considère notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio.

Le milliardaire a fait savoir qu’il avait écrit lui-même ce texte qu’il veut très personnel. « Cette adresse sera un document philosophique, ce sera plus une vision du pays qu’un programme de gouvernement », a expliqué jeudi le porte-parole du milliardaire.

Après ce discours, et un rapide déjeuner, le nouveau président américain entrera officiellement à la Maison Blanche, aux alentours de 19h30 TU. Alors, la famille du 44e président Barack Obama prendra définitivement congé.

La traditionnelle parade, avec des groupes venus de tout le pays, doit s’élancer ensuite. Un défilé d’une heure trente, qui sera suivi des habituels bals, où le couple présidentiel doit se montrer.

Donald et Melania Trump ont prévu de prendre part à deux ou trois de ces nombreuses célébrations. Sans doute qu’après cette journée riche en émotions, le président signera, ainsi qu’il l’a promis, ses premiers décrets.

Préparatifs pour l’investiture du président Trump, le 19 janvier 2017 au Capitole, Washington DC.REUTERS/Brian Snyder TPX IMAGES OF THE DAY

La cérémonie d’investiture la plus chère de l’histoire des Etats-Unis ?

Le nouveau Commander in Chief a prévenu : son investiture sera « extraordinaire ». Les donateurs privés et de grandes entreprises n’ont pas lésiné sur les moyens. Près de 200 millions de dollars ont été levés pour l’évènement.

L’administration a banni les contributions de lobbyistes, mais les entreprises ont pu donner jusqu’à 1 million de dollars. Boeing, AT&T ou encore JP Morgan Chase font partie des généreux contributeurs.

A lui seul, le Presidentiel Inaugural Committee a levé plus de 90 millions de dollars de dons privés, selon les médias américains. C’est bien plus que les deux comités de Barack Obama – 55 millions en 2009 et 43 millions en 2013.

Au total, la semaine d’investiture – les célébrations ont commencé lundi – devrait coûter entre 175 et 200 millions de dollars. La plus chère de l’histoire américaine. L’Inaugural Committee gère les à-côtés fastueux : bals, défilé, concerts et les dîners privés.

Mais les dépenses seront surtout concentrées sur la sécurité : 28 000 hommes, dont des tireurs d’élite, des caméras, des détecteurs de radiations. Il y a aussi l’immense plateforme près du Capitole, où la prestation de serment aura lieu.

Une investiture faste, onéreuse, à l’image du magnat de l’empire Trump, mais qui ne fera pas oublier pour autant que des centaines de milliers d’opposants, hostiles à l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, défileront à Washington.

RFI

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.