Exclusif! Abdoulaye Wade dévoile les dessous de sa brouille avec Pape Diop et Mamadou Seck

Hier après-midi, Abdoulaye Wade a reçu dans son antre de repos postélectoral de Fann-Résidence les députés qui lui sont restés fidèles. Il s’est livré à un exercice sans fioritures ni faux fuyants d’explications sur les dessous de ses rapports actuels avec les présidents du Sénat, Pape Diop, et de l’Assemblée Nationale, Mamadou Seck. Concernant Pape Diop, Abdoulaye Wade s’est ouvert à ses hôtes, avec moult détails : « Pape Diop est venu me voir et m’a demandé d’être tête de liste du PDS pour les futures élections législatives. Ma réponse a été qu’Omar Sarr avait toujours gagné et qu’il était le mieux indiqué pour cela. Pape Diop a marqué son désaccord et s’en est allé. Il y a eu après cela une médiation d’Aminata Lô qui m’a demandé de réviser ma position, ce que j’étais prêt à faire d’autant qu’Oumar Sarr lui-même m’a dit qu’il ne tenait pas forcément à être tête de liste. J’ai décidé de mettre Pape Diop tête de liste, mais il a préféré persévérer dans la dissidence. C’est son droit ». A propos de Mamadou Seck, le leader du PDS a confié : « Mamadou Seck est venu me voir pour me faire part de l’accord que lui aurait proposé Macky Sall sur un report des législatives pour éviter une dissolution de l’Assemblée nationale. Je lui ai suggéré d’accepter un report de 6 mois. Il m’a alors répondu que ma proposition ne lui convenait pas et il est parti. Je n’ai plus eu de nouvelle de lui jusqu’au moment où je l’ai entendu entrer en dissidence.»

Yerim Seck

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.