Depuis que l’état d’urgence assorti d’un couvre-feu a été décrété, les policiers se sont impliqués plus que quiconque dans la lutte contre la propagation du coronavirus et cela durant les deux mois et 10 jours. Pourtant, ils semble ne pas être rémunérés à hauteur de leur travail.

Selon le journal « Les Echos », ils auraient perçu chacun 7000 F CFA comme prime de risque. Une maigre somme, au regard es sacrifices consentis pour le bien de la population. Pis, le journal souligne même qu’il a été convenu que les policiers 2000 F CFA par jour soit 60 000 F CFA le mois. Ce qui aurait fait 120.000 F CFA pour les deux mois. Si dans les rangs des hommes en blue, la discipline est de rigueur, nul doute tout de même que ce manque de considération réveillera une certaine frustration…. justifiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Nécrologie : L’ancien ministre Bamba Ndiaye n’est plus (photos) !

Encore une perte pour le monde politico-religieux. L’ancien ministre chargé des affaire re…