Enquête sur la mort de Maty Mbodj : ces mannequins portés disparus et dont les numéros de téléphone sont subitement off

La presse ne lâche pas encore l’affaire du mannequin décédée de manière suspecte. En effet, si le journal Le Quotidien parle de Maty Mbodj sur un podium de questions, histoire de se prononcer sur la mort de cette dernière, L’Observateur, quant à lui, retrace les derniers instants au cours desquels Feu la jet setteuse, un autre mannequin et une ex-gérante de boîte de nuit se sont coulés des heures heureuses.

Ce faisant, le journal de GFM renseigne que c’est par une virée nocturne que Maty Mbodji a débuté sa soirée, la veille de sa mort. En compagnie d’un cercle d’amis, elle est sortie pour se défouler. Plus tard, tout ce beau monde s’est retrouvé dans un appartement meublé au centre-ville. Sans doute pour terminer la soirée en beauté. Alors, là qu’est-ce qui s’est passé dans cet appartement ? Interrogation qui garde tout son pesant d’or, avant que la défunte ne soit retrouvée inerte dans sa chambre à la zone A, même si beaucoup, dont quelques-uns de ses voisins, pensent qu’elle n’est pas décédée dans son appartement. Des questions auxquelles la Sûreté urbaine en charge de l’enquête répondra.

Selon toujours “L’Observateur”, outre son amie, Adja Diallo, une autre de ses collègues, très en vue dans le milieu, ferait partie de la bande des fêtards. Celle-ci a subitement disparu de la scène, depuis l’annonce du décès de Maty Mbodji. Des stylistes qui avaient besoin de louer ses services, sont tombés sur sa boite vocale. Elle ne serait d’ailleurs pas la seule dans ce cas. Beaucoup d’autres mannequins ont tout simplement préféré changer de numéro ou éteindre leurs portables, en attendant que les choses se tassent. “Qu’ont-elles à cacher ? Sont-elles au courant de choses compromettantes ?”, se demande “L’Observateur”.

Le journal ne s’en arrête pas là. Car il ajoute que parmi les amis qui ont partagé les derniers instants de la défunte, figurent en bonne place des individus réputés être des entremetteurs. Une ancienne gérante d’une boite de nuit très sélecte des Almadies fait aussi partie du lot. Ils auraient tous quitté le fameux appartement, y laissant Maty.

C’est ce mercredi que reprennent les auditions et les personnes devant être soumises aux questions des flics sont déjà identifiées. Pour rappel, Adja Diallo, amie du mannequin, a été entendue, deux fois de suite par les limiers, avant que cette beauté légendaire ne soit rentrée libre chez elle.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.