Après avoir lancé le concept « Une journée, Un quartier », le directeur général de la Société d’Aménagement et d’Exploitation des Eaux du fleuve Sénégal et de la Falémé(SAED) Samba Ndiobène Ka a étalé ses tentacules dans la commune de Labgar, située à une soixantaine de kilomètres du chef-lieu du département de Linguère.

Au détour d’un méga meeting qui a réuni les ténors de la coalition Benno Bokk Yakaar de Linguère(le comité électoral), Samba Ndiobène Ka a tiré à boulets rouges sur le candidat de la coalition Madické 2019 qui à lors de son passage dans le département de Linguère a estimé que la zone sylvopastorale est dépourvue d’infrastructures notamment dans le sous-secteur de l’élevage.

Pour battre en bréche les propos du candidat à l’élection présidentielle de 2019 ,Samba Ndiobène Ka déclare que « C’est quelqu’un qui est mal averti, dire qu’au niveau du département de Linguère qu’il n’ya pas d’infrastructures ,c’est méconnaitre ce qui se passe dans ce département mais ce n’est pas être au fait de ce qui se passe dans ce département .En effet en  sept ans d’exercice, le président Macky Sall a construit plus de 64 forages .Nous demandons à Madické Niang de nous donner la signification d’une infrastructure .Il est bon parfois de faire sa campagne, mais il ne faut pas dire des choses peu orthodoxes surtout pour un homme de sa trame ».

Au sujet de la déclaration de Me Abdoulaye Wade qui a invité les sénégalais à déchirer leurs cartes d’électeurs, SNK indique que  « Nous souhaitons la bienvenue au pape du sopi et lui faisons comprendre que ce qu’on est entrain de faire, c’est lui qui nous l’a appris et on l’a bien assimilé. On l’attend avec élégence.Nous lui dirons bon repos au point E. »

Après Labgar où plusieurs visites de proximité ont été effetuées, le village de Baufel  a accueilli la caravane du directeur général de la SAED .Dans cette partie du Djoloff, ont réaffirmé leur ancrage à la coalition Benno Bokk Yakaar.

Pour boucler la boucle, devant un parterre de responsables, Samba Ndiobène Ka, a lancé un appel aux militants pour qu’ils aillent  retirer leurs cartes d’électeurs pour réélire le président sortant dès le premier tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Idrissa Sow : « Comment j’ai planifié le braquage de Koumpentoum »

Tous les auteurs présumés de l’attaque auraient avoué leur implication dans le braqu…