Electrification Rurale : Le village de Gouloume bénéficie deux centrales solaires et 10 lampadaires

Gouloume, un village très enclavé. Situé dans la communauté rurale de Kamb dans l’arrondissement de Yang-Yang, les villageois viennent de voir un vieux rêve réalisé: l’électrification par deux centrales solaires PV15 KWC. L’équipement énergétique est évalué à près de 200 millions.

L’inauguration de la production d’énergie s’est déroulée  la semaine dernière en présence du ministre de l’Industrie et des mines Aly Ngouille NDIAYE. Ce projet financé par l’État du Sénégal et une coopération autrichienne sur démarche active  de l’Agence Sénégalaise d’Électrification Rurale (ASER). Chacun des deux réseaux centraux triphasés peut couvrir 60 ménages, soit les 120 ménages que compte environs le village. Les deux centrales solaires flambant neuves présentent les caractéristiques d’une technologie de pointe du dernier cri. L’offre inépuisable en énergie solaire pourra  donc satisfaire une demande sociale de plus en plus pressante par les temps modernes qui courent. Le dévolu thermique factuel au Djolof profondément sahélien, longtemps considérée comme une défaveur de la nature, va être une ressource précieuse pour l’émergence économique si chère aux autorités politiques du Sénégal de tous les temps. L’installation de ces centrales solaires, une vieille doléance des populations, constitue une bouffée d’oxygène pour ces  2.000 âmes méconnaissant jusqu’ici l’énergie électrique dans un milieu socio-économique pastoral. Selon le docteur vétérinaire Alioune Ndiaye, «Cette installation est venue à son heure. Car elle permettra aux hommes de santé de travailler dans des conditions les meilleures. C’est dire qu’ils pourront conserver les médicaments  et faire des interventions à des heures tardives». Au Dr de poursuivre en soutenant que la disponibilité de cette forme d’énergie va  certainement épargner les  femmes des peines dans la conservation d’à des dizaines de kilomètres des condiments de préparation quotidienne des repas familiaux. L’ASUFOR (Association des Usagers du Forage) y trouve aussi son compte. En effet, cette association avait toujours été éprouvée par les sommes colossales injectées dans l’approvisionnement quasi-quotidien du carburant du forage.

Le Ministre  de l’Industrie et des Mines Aly Ngouille Ndiaye s’est réjoui des efforts fournis par l’État pour venir en aide les populations de Gouloume qui étaient dans le besoin depuis toujours. Il a exhorté les populations de cette localité à la préservation des installations par une gestion rigoureuse.

Masse Ndiaye, correspondant permanent à Linguère

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.