Economie : En quête d’un nouveau souffle, la DJOMEC doit prendre des mesures fortes

La mutuelle d’épargne et de crédit du Djolof(DJOMEC), était en faillite depuis presque une décennie, à cause d’une mauvaise gestion. Pour la relancer, des efforts ont été déployés par des fils émérites du terroir afin que cette institution financière qui n’existait que de nom, puisse voler de ses propres ailes.
Les clients et le personnel de la DJOMEC peuvent pousser un ouf de soulagement. Leur mutuelle qui était dans de sales draps, vient de bénéficier d’un financement de plus de 300.000.000 de nos francs. Une bouffée d’oxygène pour les clients qui ne pouvaient plus rentrer dans leurs fonds et le personnel qui courait depuis des trimestres derrière son salaire. Tout le mérite revient au ministre Aly Ngouille NDIAYE, au PCA, Momar Aly NDIAYE, aux membres fidèles qui ont placé leur confiance et leurs ressources à la mutuelle et au personnel qui n’a pas tourné le dos quand le bateau commençait à chavirer. Les dépenses onéreuses à tort et les prêts non couverts auraient fait perdre la DOMEC son lustre d’antan. Prions pour que Sira NDIAYE, une femme modèle et honnête réussisse sa mission et que l’institution soit épargnée d’une gestion nébuleuse.
Masse NDIAYE
djolofdjolof

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.