Ebola : Un agent de prise en charge lynché par une foule en colère à Coyah…

Un agent de prise en charge épidémiologique a été échappé belle à la mort à Coyah ! Des jeunes en colère se sont violemment attaqués à une équipe anti Ebola qui était allée chercher un jeune suspecté de la fièvre hémorragique à virus Ebola, a appris africaguinee.com.

Selon nos informations, c’est un jeune élève qui présentait des symptômes de la maladie Ebola après avoir perdu plusieurs membres de sa famille (sa mère, sœur et son enfant d’environs deux ans). Alertée par les autorités locales, l’équipe médicale s’est rendue sur lieux.

Aux dires des témoins, l’arrivée de cette équipe a coïncidé à l’évanouissement du jeune qui avait pris une boisson de thé mélangé au citron. La folle rumeur selon laquelle, le jeune serait évanoui à la suite d’une injection que les agents médicaux lui aurait administrée et l’embarqué dans un état d’inconscience, s’est propagée comme une trainée de poudre.

Irrités, les jeunes de la localité ont agressé l’équipe. Le chauffeur a réussi à s’exfiltrer en toute pompe avec le patient, laissant derrière lui l’agent de prise en charge épidémiologique. A la merci des jeunes en colère, l’agent de prise en charge a été bastonné à sang.

Il n’a eu la vie sauve que grâce à l’intervention des services de sécurités. Actuellement, le blessé est alité dans un hôpital de Coyah.

La réticence de la population persiste et devient récurrente un peu partout dans le pays. En décembre dernier, les populations d’un quartier de Conakry se sont opposées à la construction d’un centre de traitement Ebola. Un cas similaire a été enregistré dans la préfecture de Kissidougou.

africaguinee.com

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.