Djoloff -Eid El Fitr : les imams invitent les fidèles à l’unissons et à un bon comportement pour une société paisible.

A l’image des autres musulmans du pays ceux du département de Linguère ont célébré ce vendredi la fête de l’aydel Fitre communèment appelée korité.
A Linguère commune dès les premières heures de la matinée,les fidèles ont regagné la grande mosquée qui abrite naturellement la prière des deux Raakas.A 9h 20mn l’imam Modou Maye Lecor accompagné par une foule de fidèles arrive dans les lieux de la prière,9h 30mn commence la prière,9h35mn fin de la prière.L’imam Lecor dès l’entame de son serment demande pardon à tous les fidèles présents non sans pardonner ces derniers.Le comportement du musulman,la distribution du « Mouroum Koor » ont marqué le serment de l’imam Lecor.Selon lui tout bon musulman doit avoir un bon comportement car seul le bon comportement fonde une bonne société.Des injures,des sous estimations,l’iirespect entre autres sont des mauvais comportements c’est à bannir dira l’imam Modou Maye Lecor.Le « mouroum koor » est un acte ou un geste que le musulman doit faire gage de compléter le jeûn.Il ajoute que le « mourroum koor » doit être accordé aux nécessiteux.
A Dahra Djoloff,c’est l’imam Mor Sakho qui a dirigé la prière des deux Raakas à la grande mosquée .9h26mn marque l’arrivée de l’imam Sakho à la place de la prière en compagnie de nombreux fidèles.9h30mn débute la prière,9h35mn c’est la fin de la prière.Dans son serment l’imam Sakho invite les fidèles à l’unité.Unissons ce qui nous renforce et nous conforte dira l’imam Mor Sakho.Halte la division et bravo l’unité des musulmans estime l’imam Sakho dans son serment.La séparation,la division nous affaiblit explique l’imam Sakho.
Egalement à Mbayène Thiasdé une localité du département de Linguère,c’est l’imam Ndiaga Mbaye qui a conduit la prière des deux Raakas de l’aydel Fitre.Dans son serment l’imam Mbaye a demandé aux fidèles de s’aimer ,de s’entraider des actes voulus par l’islam.L’imam Ndiaga Mbaye rappelle l’importance ,l’intérêt du « mouroum koor » chez le musulman en ce mois béni de Ramadan.
A Linguère,à Dahra comme à Mbayène Thiasdé les fidèles ont prié à l’occasion de la fête de la Korité pour un hivernage pluvieux et paisible.
Salla Ndiaye Linguère

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.