En attendant de savoir la vraie attitude que l’Union pour le renouveau démocratique (Urd) va adopter dans les urnes, lors du scrutin du 4 septembre prochain portant sur le Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT), son leader Djibo Leyti Ka a fait la ferme promesse de voter en faveur de la Coalition « Benno Bokk Yakaar ».

En effet, d’après des sources concordantes, c’est l’engagement de vote ferme pris entre quatre murs par l’ancien ministre de l’Environnement sous le défunt régime libéral, face au ministre de l’Industrie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye, et non moins patron de l’Alliance pour la République (Apr) du département de Linguère.

Pourquoi la prudence est de mise avec l’Urd et Djibo Leyti Ka

Selon toujours les sources de Actusen.com, les deux hommes se sont vus, ce week-end, et ont parvenu à cette promesse du chef de file des rénovateurs. Est-ce que Djibo Leyti Ka et les siens honoreront leur engagement? N’y a-t-il pas, en sourdine, des consignes de vote, même si BBY est assurée de remporter le scrutin? Mystère et boule de gomme.

N’empêche, la question garde tout son pesant d’or. Car non seulement l’Urd a décliné le poste de suppléant que BBY lui a proposé. Mais aussi, on se souvient qu’en 2000, Djibo Leyti Ka avait, d’abord, promis, dans l’entre-deux-tours de la Présidentielle, de soutenir Me Abdoulaye Wade.

Puis, avait déclaré avoir demandé au Président sortant d’alors, Abdou Diouf, de s’en aller, mais la suite, tout le monde la connaît. L’enfant de Thiargny avait, finalement, soutenu le candidat du Parti socialiste.

Le Ps et la Ld promettent de voter pour les candidats issus de l’Apr

La question est d’autant plus pertinente que le Parti de Djibo Leyti Ka (169 conseillers dans le département de Linguère, dont les 56 ont finalement rejoint Aly Ngouille Ndiaye) s’est; récemment, fendu d’un coup de gueule digne du nom, dans la perspective de l’élection des Hauts conseillers des Collectivités Territoriales.

A l’origine, l’Urd disait n’avoir pas compris que « Benno Bokk Yakaar » se soit adjugée les deux postes du HCCT, alors qu’elle est son alliée.

Réponse du bergère à la bergère ! Dans un entretien dans le journal L’Observateur, en fin de semaine, Aly Ngouille Ndiaye a demandé au chef de file de l’Urd de prendre ses responsabilités, en direction de cette élection.

Un argumentaire vite démonté par le Parti du Président Macky Sall, qui estime que, depuis que Djibo Leyti Ka a rejoint la Mouvance présidentielle, il n’a pas jamais rencontré Aly Ngouille Ndiaye, pour parler avec lui de l’avenir la Coalition.

D’ailleurs, en dehors de leur rencontre de ce week-end, les deux hommes, d’après toujours les sources de Actusen.com, ne s’étaient plus revus, depuis 2015.

Voici les critères qui ont guidé aux choix des deux investis, Birame Ka et Coumba Diaw

Aujourd’hui, tout est bien, qui finit bien, entre les deux alliés. Car Actusen.com a également, appris que le Parti socialiste et la Ligue démocratique, deux autres alliés de l’Apr, ont pris l’engagement ferme de voter en faveur les deux candidats investis. Il s’agit du maire de Kamb, Birame Ba et de la mairesse de Sagatta Djolof, Coumba Diaw.

Le choix porté sur ces deux responsables du Parti présidentiel s’expliquent par le fait que l’élu de Kamb soit le premier compagnon de Macky Sall dans le département de Linguère et ce, depuis la fameuse Coalition « Dekkal Ngor).

Tandis que la première Magistrate de Sagatta est la seule mairesse de toute la région de Louga. Aussi, leur choix répond à un souci « d’équilibrisme ». Parce que le Djolof est composé quasiment des éthnies pulhar et ouolof.

Si BBY joue franc-jeu en son sein, le Pds et la liste de Fada ne verront que du feu, le 4 septembre

Par ailleurs, si la Coalition « Benno Bokk Yakaar » joue franc-jeu en son sein, il n’y a pas de doute : le Parti démocratique sénégalais et la liste de Modou Diagne Fada tutoieront le ridicule, le 4 septembre prochain. Car les forces en présence sont loin, très loin même d’être égales. D’autant que rien que l’Apr totalise pas moins de 600 des 800 et quelques conseillers du département.

Actusen.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

L’inspecteur Idrissa Samb est l’invité du 131e numéro de Pencum Djoloff