Djibo Kâ sur la radiation avortée de 5000 enseignants : « Chaque fois qu’on sanctionne, c’est parce qu’on a échoué »

« Macky sall sauvé d’un drame » ! C’est le titre qui barre la Une du journal l’Observateur. Après la tentative sauvée de justesse de radier les enseignants grévistes qui ne reprenaient pas le chemin de l’école, nos confrères ont fait un large focus sur cette décision « incongrue » en interrogeant divers acteurs de la vie socioprofessionnelle de l’affaire de policiers radiés en 1987 par Abdou Diouf.
Racontant le calvaire vécu en ces années, les victimes ont indiqué avec mélancolie et remuant le couteau dans la plaie toujours pas cicatrisée, que c’est la dernière chose qui faille dans un pays de droit et de liberté individuelle et collective.
Pour sa part, l’ancien ministre de la Communication et porte-parole du Gouvernement d’alors, Djibo Kâ estime que « chaque fois qu’on sanctionne, c’est parce qu’on a échoué », enseigne-t-il. Comme pour dire au Gouvernement de Macky Sall, la radiation de fonctionnaires n’est pas la voie indiquée.
Actusen.com

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.