Djibo Kâ sur la radiation avortĂ©e de 5000 enseignants : « Chaque fois qu’on sanctionne, c’est parce qu’on a Ă©choué »

« Macky sall sauvĂ© d’un drame » ! C’est le titre qui barre la Une du journal l’Observateur. Après la tentative sauvĂ©e de justesse de radier les enseignants grĂ©vistes qui ne reprenaient pas le chemin de l’Ă©cole, nos confrères ont fait un large focus sur cette dĂ©cision « incongrue » en interrogeant divers acteurs de la vie socioprofessionnelle de l’affaire de policiers radiĂ©s en 1987 par Abdou Diouf.
Racontant le calvaire vĂ©cu en ces annĂ©es, les victimes ont indiquĂ© avec mĂ©lancolie et remuant le couteau dans la plaie toujours pas cicatrisĂ©e, que c’est la dernière chose qui faille dans un pays de droit et de libertĂ© individuelle et collective.
Pour sa part, l’ancien ministre de la Communication et porte-parole du Gouvernement d’alors, Djibo Kâ estime que « chaque fois qu’on sanctionne, c’est parce qu’on a Ă©choué », enseigne-t-il. Comme pour dire au Gouvernement de Macky Sall, la radiation de fonctionnaires n’est pas la voie indiquĂ©e.
Actusen.com

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.