Djibo Ka à l’Union africaine : «La jeunesse africaine ne doit pas être sacrifiée»

« Depuis quelques jours, des centaines d’Africains périssent en mer, car livrés aux «marchands d’esclaves des temps modernes». A la suite du chaos Libyen, beaucoup d’Africains rêvent de se rendre en Europe par la Libye, et constituent une proie facile pour les « marchands d’esclaves des temps modernes», déplore Djibo Kâ, député à l’Assemblée nationale, Secrétaire général de l’Union pour le Renouveau Démocratique dans un communiqué parvenu à la Rédaction de Seneweb.

«J’en appelle à l’Union Africaine, pour un sommet extraordinaire consacré à cette question majeure, qui interpelle la conscience de chaque Africain. Pendant que l’Europe se mobilise, l’Afrique, quand à elle fait preuve d’inertie.

Pratiquement, aucun Chef d’Etat Africain ne s’est prononcé sur ce drame qui concerne l’Humanité entière, en premier lieu l’Afrique», dit-il.

«Cet appel s’adresse aux dirigeants Africains qui doivent prendre une initiative forte, de façon concertée pour examiner ce drame qui frappe de plein fouet notre continent. La jeunesse Africaine ne doit pas être sacrifiée pour des mirages Européens transformant ainsi la méditerranée en un cimetière de centaines de milliers d’Africains», fait-il remarquer.

seneweb News

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.