UNE DÉMOCRATIE MALADE(Par Idrissa SAMB)

Conformément aux dispositions de la constitution,le Sénégal est un pays démocratique.

Certes notre pays est un pays démocratique depuis des décennies par rapport aux autres pays d’Afrique  mais cette démocratie est « MALADE ».

Comment dans un pays démocratique le Président peut dire à qui veut l’entendre avoir mis le coude sur les dossiers de citoyens detourneurs de deniers publics  sans être lui même inquiété pour haute trahison?

  Comment dans un pays démocratique le Président de la République qui incarne le pouvoir exécutif choisit pour le compte d’un groupe ou coalition des députés qui eux aussi constitueraient le pouvoir législatif ?

Comment dans un pays démocratique le Président de la République qui incarne le pouvoir exécutif peut emprisonner ou libérer un citoyen au gré de ses humeurs ou de son appartenance politique, par l’intermédiaire de son procureur de la République?

           Notre démocratie est « MALADE »!

Oui! C’est parce que notre démocratie souffre que notre pays qui est classé parmi les 25_ pays les plus pauvres qu’il peut se permettre de laisser plus d’une quarantaine de partis politiques ou coalitions de partis politiques, aller à des élections législatives qui risquent d’être la plus coûteuse de notre histoire.

      La démocratie a certes un prix mais ,ce dernier est exorbitant. Il est temps de revoir notre système démocratique qui tourne autour du « DIAAY DOLLE » par son chef de MAA TAY » par son citoyen.

   Je préfère une dictature où nos maigres ressources seraient utilisées de façon rationnelle ,l’accès aux emplois équitable etc….

Je préfère une dictature qui saura prendre en considération les urgences de son peuple comme l’acquisition de machines de radiothérapie pour les malades de cancer qui sont tous condamnés à cause d’un manque de considération des ses élites.

     Notre démocratie est « MALADE » à cause de ses élites technocratiques qui ne travaillent pas assez ,de ses élites politiques qui n’ont que la politique comme boulot,de ses chefs religieux oisifs et riches  de sa jeunesse qui aime passer par les raccourcis pour réussir.

Idrissa Samb

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.