Darou Salam Ndogandou :Une localité religieuse oubliée .

A l’image des foyers religieux du pays ,Darou Salam Ndogandou situé dans le Djoloff est à pieds d’oeuvre quant aux préparatifs du gamou 2015 tenu dans cette localité depuis plusieurs années.

A en croire Daouda Fall,secretaire particulier et porte parole du Khalif Général de Darou Salam Ndogandou est oublié,ce foyer religieux n’est pas traité à part égale par le gouvernement en place comme il le fait avec d’autres cités religieuses du pays.Du coup ,d’après ce dernier le Khalif général de cette cité religieuse en l’occurrence Cheikh Adramé Aidara Ould Cheikh Daye n’apprécie pas cette attitude gouvernementale avant d’inviter le gouvernement à rectifier le tire avant qu’il ne soit tard.Daouda Fall poursuit en disant que tous les régimes passés ont eu à traiter avec Darou Salam Ndogandou où à chaque année ,le Khalif compte sur ses talibés pour tenir le gamou a ajouté Monsieur Fall.

On a vu des billets de Mecque offrir par l’Etat du Sénégal au profit des foyers religieux ou chefs religieux mais jusqu’ici aucun billet n’est donné à l’endroit du foyer chérifien pourtant qui fait partie du pays soutien le secrétaire particulier et porte parole du Khalif de Darou Salam Ndogandou.

A part cette difficulté , ce foyer religieux du Djoloff vit encore des problèmes d’espaces qui sont à l’origine des frustrations entre populations de Darou Salam Ndogandou et paysans qui cultivent jusque derrière les concessions des habitants de la localité .A cela s’ajoute parfois l’absence d’électricité due à des pannes électriques qui durent par moment,pas de forage dans ce milieu une chose tant demandée par les populations qui se misent sur des adductions d’eau venant de Dahra ,la case de santé reste non fonctionnelle faute d’équipements et de personnels soignants,la case des tout petits n’existe que de nom (pas de local,pas d’équipements adéquats).

Au regard de tous ces problèmes dans la cité religieuse de Darou Salam Ndogandou,il urge d’après le porte parole du Khalif la naissance des relations entre le gouvernement actuel et du côté du camp du Khalif général de ce milieu pour un traitement d’égalité à l’instar des autres foyers religieux du pays.En attendant des milliers fidèles musulmans Khadres s’apprêtent à rallier demain cette terre religieuse du Djoloff pour fêter la naissance du Prophète Mouhamet Paix Et Salut sur Lui.

Salla Ndiaye Linguère.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.