DARA JOLOF pleure Monsieur le Sénateur Aly SALEH le Magistrat Éternel (par Balla Diaw)

Mon téléphone sonne , je consulte et c’est un texto du Maire Lahad NDIAYE qui dit: Décès du Maire Aly SALEH , levée du corps. Mardi18 hôpital principal à 9h. Oh quelle nouvelle!
Sur place je sentis que tout tournait autour de moi et comme si le monde s’effondrait.

Hélas dis-je: le Djolof a perdu un monument, un symbole et Dahra est orphelin d’un père qui lui a tout donné..
Monsieur le Maire me disait publiquement d’un ton affectueux en pleine réunion de conseil municipal dont j’étais membre de 2002 à 2009 en tant conseiller de l’opposition : Balla yaw samab seut nga (Balla toi tu es mon fiston).
Il était presque septuagénaire plus jeune que son âge. Très élégant dans ses belles vestes, il dégageait un beau sourire et un courtoisie qui forçaient respect et admiration.
Très patient et soucieux du travail bien fait il consacrait chaque année plus de 10 tours d’horloge aux débats d’orientation budgétaire avec a ses cotés son adjoint Maire Monsieur Abdou Lahad NDIAYE et son SG Kalidou juste pour une meilleure prise en charge inclusive des préoccupation de ses administrés.
Aly SALEH avait l’art de diriger et susciter ces débats. L’on se rappelle des brillantes interventions de feu Abdou SOW et de feu Bokho GUISSE et tant d’autres.
Son équipe municipale dont il ne cessait de témoigner la qualité était une véritable école qui a formé entre autres des adjoints maires et maires: M.Ada Coumba NDIAYE,Madame la Sénatrice NDATE Nfiaye SRR,M.
Pape Alioune SARR et M. Momar NDIAYE dit Mao actuel Maire et ancien Président commission des Finances.
Ses qualités humaines , d’homme tolérant ,social,solidaire, sont connues et vécues de tous . L’on se rappelle de jeunes manifestants qui avaient caillasse son véhicule mais il a pardonné et oublié.
Combien de fois,il a été parrain de cérémonies familiales?
Pour tout dire , c’est un homme bon , complet qui avait l amour de sa commune et beaucoup d’ambitions pour elle .
Cette commune lui doit beaucoup car Aly SALEH lui a tout donné. Heureusement que ses héritiers le comprennent mieux que quiconque et vont le traduire sans tarder en actes

Monsieur le Maire, nous garderons toujours de toi cette phrase comme une boussole : Quand tu es conseiller municipal, tu l’es pour toujours. C’est pourquoi tu restes et demeures toi aussi pour nous Magistrat Éternel de cette belle ville qui te sera toujours reconnaissante.
Nous avons fait tant de choses ensemble et aujourd’hui la mort nous sépare.
Mais sache que notre affection, notre pensée, nos prières viendront te trouver là où tu nous attends près de Dieu .

Qu Allah agréé nos prières et t accueille dans son paradis céleste. Amen

Nos condoléances renouvelées.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.