La commune de DAHRA acceptée par tous d’être la deuxième ville économique après LOUGA avec son foirail classé premier devant DIAOBE devient la risée de beaucoup de jeunes à la quête de gain. Son ascension est perceptible des l’entrée de la commune avec la floraison de constructions modernes et une mobilité dense. Face à ces atouts DAHRA risque d’imploser en matière de sécurité parce que celle-ci ne suit pas son expansion. Avec une population avoisinante la cinquantaine DAHRA en matière de sécurité ne dispose que d’une gendarmerie avec un effectif et des moyens logistiques extrêmement faibles. Nous n’allons pas s’aventurer à dire que la police serait mieux que la gendarmerie mais nous allons nous référer dans nos leçons de civisme ou la gendarmerie est rurale la police urbaine. Or l’urbanité de DAHRA n’est plus à prouver.
Face a cette insécurité galopante la population ne cesse de réclamer a l’état central le renforcement de sa sécurité. Nous notons que malgré cet appel du pied le constat est qu’ il tombe toujours dans l’oreille d’un sourd. Cette insécurité va crescendo en passant de vol à mains armées pour atterrir sur le vol de véhicules.
Le premier flic ALY NGOUILLE NDIAYE insensible à la demande de la population de Dahra ne sort comme alibi que l’état privilégie les chefs lieux de départements pour les postes de polices. Peut être il se fie des critères d’éligibilité pour se cacher derrière le chef lieu. Dans beaucoup de département DAHRA les dame les pions hormis ce critère administratif. Dans une ville ou nous comptons 10 quartiers une population galopante des activités économiques intenses un foirail sous régional corroborer par la présence des intitutitions financières et leurs structures connexes font la légitimité de DAHRA à disposer d’un commissariat.
Monsieur le Ministre nous avons besoins certes des projecteurs un bus pour l’ASC DAHRA des taxis dont nous continuons à dire que ce sont des moyens de nous soutirer de l’argent concurrençant déloyalement nos jeunes taximan, notre priorité c’est d’abord notre sécurité. Sans sécurité le peu d’emploi qu’a notre jeunesse risque de chuter
Aux dahrois nous leur disons que notre sécurité est entre les mains de ALY NGOUILLE NDIAYE donc forcement demain il devrait être comptable.
MANIANG DIAO DAHRA DJOLOFF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

CDD préparatoire de la commémoration de la naissance du Prophète : Ngueth liste ses préoccupations

Le 21 mars 2020,la cité religieuse de Ngueth sera le point de convergence de plusieurs fid…