Un fait rare le problème foncier va jusque dans les cimetières.En effet,cela s’est passé à Dahra Djoloff c’est dans le département de Linguère.Il s’agit de la construction d’un mur de clôture à l’intérieur des cimetières de Nguenène qui est à l’origine d’un tel problème.Selon famille Diéhé Lamba  qui a tenu ce matin un point de presse par la voix de leur porte parole  Imam Demba Ka,ce dernier a rappelé que sa famille a réuni leur force pour murer les cimetières de leurs parents décédés et enterrés dans les cimetières de Nguenenène.Il poursuit un bon jour un certain Djiby Ndiaye natif de Dahra est venu délibérément détruit tout le mur qu’ils ont construit.Selon l’imam Demba Ka,Djiby Ndiaye n’est ni conseiller municipal,ni délégué de quartier encore moins secrétaire municipal ainsi pourquoi ce dernier a pris une telle décision pour faire ce geste assène l’imam Demba Ka.Existe t –il des commanditaires ? Qui sont ces commanditaires  déclare Demba Ka ?Pourtant y ‘a des murs de clôture dans les dits cimetières mais on ne les a pas démolis rapporte Demba Ka.Comme nous sommes dans un pays de droit,de démocratie,Imama Ka invite les autorités de tutelle d’intervenir afin que le pire ne se produise.

Interrogeant le mis en cause Djiby Ndiaye ,ce dernier  n’a pas nié les faits qui lui sont reprochés. En effet,à l’en croire ,depuis trois  ans ;c’est lui qui dirige les travaux de nettoiement des cimetières de Nguenenène, il a participé à la réfection de la grande porte des cimetières donc il ne vise que du bien en tant que musulman .Seulement ,il veut une certaine sécurité au sein de ces cimetières ce qui manque dans ces cimetières.Et Djiby Ndiaye de nous dire que la famille Diéhé Lamba n’a pas d’autorisation de construire un mur à l’intérieur des cimetières ,mieux la mairie est au courant de ce fait et que cette même famille a été convoquée à la gendarmerie.A l’occasion Djiby Ndiaye exige d’arrêter la construction des murs de clôture au sein des cimetières car il n’y a plus de place pour enterrer les morts a dit ce dernier.

Joint au téléphone,le maire de Dahra Mawo Ndiaye propose de régler ce différend entre famille sinon il n’a rien à dire comme il est hors de Dahra.

En attendant,les descendants de Diéhé Lamba sont indignées de l’acte ignoble et inhumain posé par un groupe de jeunes habitants à Dahra Djoloff.Ce groupe nous dit la famille Diéhé  Lamba,a osé démolir le mur élevé pour réunir près de 19 sépultures des membres d’une seule famille couchés à jamais sous terre.Au cours du point de presse,la famille Dléhé Lamba n’écarte pas de saisir la justice pour connaître le mobile véritable d’un tel acte nous dit Imam Demba Ka  coordonnateur et porte parole de la famille Diéhé Lamba.

Le moins que l’on puisse dire ,les autorités de tutelle doivent s’auto saisir de ce litige qui existe entre la famille Diéhé Lamba et une partie des jeunes afin d’éviter tout danger.

Samba    Khary     Ndiaye                                     Linguère

Un commentaire

  1. Si la situation est telle que présentée sur la photo, ça pose problème quand même. Si chacun voulait erriger un mur pour ses défunts parents il y aurait un désordre dans les cimetières, et les gens eprouveraient des difficultés pour retrouver les tombes de leurs proches disparus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Accident: La presse rend hommage à Leral, Dame Dieng accompagne la famille des victimes

Quasiment toute la presse sénégalaise a, dans sa Une, rendu à sa manière hommage aux agent…