Dahra: Autonomisation :40 femmes formées dans transformation des fruits et légumes, des produits laitiers, la fabrication de savons et d’eau de javel.

L’honorable députée Ndèye Fatou Guissé semble comprendre l’adage « qui veut aller loin ménage sa monture ».En effet,suite à la collaboration avec la direction de l’artisanat ,la parlementaire a initié une session de formation  de 03 jours à l’intention de 40 femmes sur la transformation  des fruits et légumes,la fabrication des produits laitiers,la fabrication de savons et d’eau de javel.La session de formation avait pour cadre le centre socio-culturel de Dahra du 10 au 12 septembre. Les participantes venues des 19  communes du département de Linguère ont été formées sur la transformation  des  fruits et légumes ,des produits laitiers ,la fabrication de savons  et d’eau de javel.

A en croire  la coordonnatrice du mouvement Fekké Macci Bolé à Linguère  la parlementaire Ndèye Fatou Guissé , l’objectif  visé au terme de cet atelier de formation, c’est d’aider les femmes du département à pouvoir  lutter contre la pauvreté  et le manque d’emploi ».Et cette dernière d’ajouter qu’auparavant beaucoup d’entre elles n’avaient pas de qualification elles ne savaient rien faire mais dorénavant elles pourront mettre sur pied  leur propre entreprise pour créer des activités génératrices  de revenus peste la parlementaire.

L’édile de Dahra Momar Ndiaye présidant la cérémonie de clôture de la dite session de formation a révélé  que la députée a pris l’initiative d’adresser une demande aux autorités pour la construction d’un centre de formation professionnelle à Dahra  .Selon toujours Momar Ndiaye , le dossier est en bonne voie bientôt  la tutelle va accéder à sa demande au grand bonheur des populations de la ville de Dahra.

D’après  Sokhna Harouna Ba porte  parole des participantes « Ndèye Fatou Guissé nous a vraiment aidées car désormais nous pourrons faire des activités dans nos localités respectives ,nous avons appris des choses importantes dès mon  retour ,je mettrai  sur pied une petite unité de transformation des fruits et légumes et la fabrication de savons et d’eau de javel  dans ma localité».

Quant aux formatrices Alarba Sow et Deguene Emile Diop ,après avoir salué le bon déroulement de l’atelier exhortent les  participantes à créer leurs propres unités pour contribuer au développement local.

Salla         Ndiaye                          Linguère

 

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.