Cris de cœur de la jeunesse socialiste de Linguère

CommuniquĂ© – L’union dĂ©partementale des jeunes socialistes de Linguère tient Ă  manifester son dĂ©saccord et son indignation par rapport Ă  « l’auto exclusion annoncĂ©e de leurs camarades ».

Juridiquement, cette notion ne tient pas la route et n’existe pas dans les textes du parti. La logique voudrait que la direction du parti constate que les camarades en question ont commis la faute susceptible de leur vouloir une exclusion conformément à l’article 30 du règlement intérieur. Cette article dit que la décision de suspension ou d’exclusion d’un militant ne peut être prise que par le bureau politique sur proposition de la commission compétente du comite central, qui peut s’auto saisir et traiter tous cas d’indiscipline dans le plus bref délai.
Nous demandons au camarade SG Ousmane Tanor DIENG de revenir sur terre et de respecter les textes du de notre parti issus du 15 e congre. Dans ces textes, il existe aucune instance qui se nomme assemblée générale des secrétaires généraux de coordination. Par ailleurs, les jeunesses socialistes de Linguère rappellent qu’il n’a jamais été question pour le parti socialiste de renoncer à son ambition de reconquérir le pouvoir.
Les jeunesses socialistes de Linguère réaffirment leur solidarité et leur soutien au camarade Khalifa  Ababacar SALL et à tous les socialistes qui se battent pour préserver l’héritage de nos pères fondateurs.
Pour finir, les jeunesses socialistes de socialistes de Linguère appellent tous les camarades à un conclave du 09 décembre prévue à Kaolack.

Mamour KEBE

Chargé de commission finance Linguère.

Mardi 21 Novembre 2017

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.