Le refus de quitter le pouvoir à temps pour l’intérêt de la démocratie et des jeunes générations un véritable retard pour le continent africain. Aujourd’hui l’histoire nous a donné raison en Guinée et demain je ne serai pas surpris si d’autres chef d’État seront égoïstes comme Alpha Condé et/ou si leurs pays tombent dans le désordre incontrôlable. C’est vraiment triste de vivre dans un continent où de petites personnes habillées en costume croient être de grands intellectuels en oubliant le sens du partage de biens et celui de défendre la République tout en restant au service de la République et ne pas violer la constitution en causant des centaines de morts, le tout pour rester au pouvoir à vie. Avec le refus de quitter le pouvoir, vous n’aurez plus votre conscience tranquille et bonjour les dégâts car les grandes puissances saisiront l’occasion et vous cogneront, faisant de vous leurs petits esclaves. Ils ignoreraient les lois pour défendre leurs intérêts. La jeunesse africaine serait donc sacrifiée, le développement freiné. A quand notre réveil? Réorganisons les choses avant qu’il ne soit tard. Revenons sur terre et comprenons que le pouvoir est un outil pour développer le continent pour un temps bien défini et savoir quitter à temps en laissant la place aux autres. Nous sommes à l’ère de la modernité et chaque génération doit faire son temps. Elle doit bien la remplir ou trahir son peuple. Vive l’alternance générationnelle pour une alternative générationnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Nécrologie : le directeur de publication de ‘’SourceA’’ Daouda Thiam en deuil

Le Gérant et directeur de publication du journal ‘’SourceA’’ est en deuil. Daouda Thiam a …