La propagation du coronavirus a poussé à la libération de plusieurs détenus dans certains pays du Moyen-Orient.

En effet, le gouvernement libyen de Tripoli a procédé à la libération de plu de 400 prisonniers. De même, l’Arabie saoudite a ordonné la libération d’environ 250 personnes. Bahreïn, l’Égypte et la Syrie ont tous pris des mesures similaires.

L’Iran a également libéré des détenus, parmi lesquels prisonniers politiques et/ou d’opinion, rapporte bbc.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Foot: Liverpool aurait demandé à Sadio Mané de nier les rumeurs l’envoyant au Real Madrid

C’est la nouvelle rumeur qui circule dans la presse britannique et Madrilène. Liverpool au…