Vélingara Ferlo : Les populations ont battu le macadam contre la révocation des 12 chefs de Villages et réclame le départ du sous-préfet.

Le sous-préfet de l’arrondissement de Vélingara Ferlo a révoqué 12 chefs de villages en lieu et place par ses proches d’après certaines sources recueillies sur place. Ainsi, les populations ont marché pour dénoncer cette situation et elles ont alors sollicité son départ à la tête de l’arrondissement.

Parmi les villages touchés par ce mal selon les populations de ce milieu du Ferlo l’on peut citer Thiasky Bisnabé ,Niol Mol,Kahone, Faldao, Mbéroup, Wendou Hilo, Bélelboumé, Loumbi Diabi, Loumbi Samba, Dazyane Borandi, Dayane Gassel, Loumbeiul Wadobé.
A en croire le porte parole des populations des 12 chefs de villages concernés, le sous- préfet  Cheikh Dieng puisque c’est de lui qu’il s’agit, a révoqué ces chefs de villages pour les remplacer après par d’autres sans contacter les populations. Par conséquent les populations ont marché malgré l’interdiction venant de l’autorité administrative. Lors de la marche, sur les pancartes soulevées par les mécontents on pouvait lire « la suspension de la décision », « non à l’abus d’autorité », avant de réclamer le départ du sous –préfet Cheikh Dieng, qui depuis son affectation dans la localité « divise les populations ».Les population ont profité de ce problème pour inviter le Président de la République Abdoulaye Wade à donner des instructions fermes au ministre de l’intérieur d’arrêter le sous préfet. Elles ont menacé même de boycotter les élections de 2012.
Nos tentatives de joindre le sous préfet sont restées vaines. La presse était partie voir le sous préfet mais ce dernier était resté enfermer dans son bureau alors  que ces derniers  n’ont rien vu.
En attendant le règlement du conflit entre les 12 chefs de villages et le sous préfet Cheikh Dieng devient une réelle menace d’insécurité dans la localité.

Bath Ndiaye,notre envoyé spécial à Vélingara

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.