Après une découverte de notre cher El Hadj Daouda Dia, un illustre homme qui a su propager la religion musulmane dans le Djoloff, plus précisément à Mbeuleukhé, Référence s’est pour son deuxième numéro tourné vers un autre grand homme de Mbeuleukhé qui n’est personne d’autre que Mame Boubou Ndiaye. Un digne homme que beaucoup parmi nous ne connaissent pas mais qui a su laisser ses empreintes à la Cité religieuse de Mbeuleukhé. Mame Boubou Ndiaye a vécu à Mbeuleukhé. Il fut également un fervent talibé d’El Hadji Daouda Dia.

Découverte………………
Né vers 1864, Mame Boubou Ndiaye est le fils de Lamine Fama Ndiaye et de Boury Ndoumbé Niang. Ce grand homme est né dans une grande famille avec comme frères et sœurs Baba Ndiaye, Madjiguène Ndiaye, Paya Boury, Ada Boury, Sokhna Ngandé Ndiaye et Fatou Ndiaye.
Sa mère Boury Ndoumbé Niang était originaire de Nianguène Kaad plus connu sous le nom de Keur Magor Mag. Elle avait une sœur dénommée Boury Marame Thièw qui fut la mère de Marame Sall, Faty Sall et Momar Sall.
Son père Lamine Fama Ndiaye était originaire des « Ndiayène » qui étaient les rois « Buurba » au Djoloff. Mame Boubou était ainsi descendant des « Buurba » mais pour lui, l’essentiel et le primordial était de servir Dieu.
Mame Boubou Ndiaye faisait partie des hommes qui croyaient à leur honneur. Il ne vivait que par le travail et par la croyance en Dieu. Comme le dit l’adage wolof «dounde di liguèye ak diamou Yalla souniou Borom».il était ainsi un grand producteur de gomme arabique. Il était également d’une grande générosité. Mame Boubou Ndiaye était très rapproché aux familles maraboutiques surtout à la famille d’El Hadji Daouda Dia. D’ailleurs les amis d’El Hadji Daouda Dia qui venaient du Fouta étaient reçus chez lui.
En 1940, Mame Boubou Ndiaye avait reçu la visite de Thierno Bayla Ba du Fouta qui était venu rendre visite à El Hadji Daouda Dia. Mame Boubou Ndiaye ne savait pas que  Mame Thierno Bayla Ba allait tirer sa révérence dans sa propre demeure à Mbeuleukhé. Il fut ainsi enterré au cimetière musulman de Mbeuleukhé. 
Depuis le décès de Mame Thierno Bayla en 1940, les petits fils de ce dernier viennent chaque année à Mbeuleukhé pour effectuer une «Ziarra» pour se recueillir à la tombe de leur grand père.
Pour honorer cet homme, Mame Boubou Ndiaye a donné le nom de son dernier fils à Mame Thierno Bayla qui vit présentement à Kaolack.
Mame Boubou Ndiaye avait de l’estime pour les familles religieuses. Il avait de la famille à Ndioum au Podor. Il appréciait également la population d’Agnam au Fouta. Mame Boubou échangeait beaucoup avec les Alpoulars. Il avait des pouvoirs mystiques surtout dans l’art de dompter les animaux sauvages tel que le lion, roi de la savane. Mais il avait une grande reconnaissance à El Hadj Daouda Dia. Il avait même donné sa fille Coumba Ndiaye en mariage à El Hadji Lamine Dia, fils d’El Hadji Daouda Dia. Mame Coumba Ndiaye, également homonyme de l’auteur de cet article, a cependant eu des enfants avec Mame Lamine dont El Hadji Khalifa Dia, Marabout et Professeur, Dr Daouda Dia, ex médecin chef du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD), El Hadji Mame Serigne Dia, marabout et Imam à Mbeuleukhé,Awa DIA épouse de feu Saourou Diaw, Mody Dia entre autres…
Mame Boubou était chef d’une famille large, c’est ce qui lui a valu de se déplacer de Pokho pour fonder le quartier de Sainthie où il vivait en parfaite harmonie avec les familles : Yauck, Niang, Sall, Sakho, mais aussi les maures les Peulhs et les bambados.
Ayant vécu 101 ans environ, Mame Boubou sera arraché à la population de Mbeuleukhé des suites d’une courte maladie. Le grand homme est ainsi décédé en 1965 à Mbeuleukhé.
Trois des enfants de Mame Boubou Ndiaye sont présentement parmi nous. Il s’agit de Mame Paya Ndiaye, Mame Khoudia Bigué et Mame Thierno Bayla.
Même si beaucoup de Djoloff-Djoloff ne connaissent pas très bien ce grand homme, Mame Boubou Ndiaye, par sa grandeur, sa générosité, sa croyance en Dieu et sa reconnaissance envers la famille d’El Hadji Daouda Dia, a su laisser ses empreintes au niveau de notre chère Cité religieuse qui est Mbeuleukhé.

Coumba DIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Covid-19 : la Banque africaine de développement crée un fonds doté de 10 milliards de dollars.

La Banque africaine de développement a annoncé, mercredi, la création d’un fonds doté de 1…