Italie: Florence la commune decréte une journee de deuil , le meurtrier des deux senegalais fabriquait des munition de facon cladestine.

Au lendemain de la tragedie qui a secouè la communautè etrangere presente à florence et celle sénégalaise en particulier , le premier magistrat de la ville en plus d’avoir convoquè un conseil communal pour la circonstance, a decretè une journée de deuil à la mémoire des « jambaar tombès sur le champs de guerre ».

En effet la journée d’aujourd’hui est marquèe par des drapeaux en berne ,  des commerce qui ont baissè les rideaux depuis midi  et des populations profodement eprouvèes.ils ont été nombreux ce matin (italiens ,sénégalais ou tout simplement etrangers ) à rendre un dernier  hommage aux sénégalais victimes du raid raciste d’hier à la place Dalmazia ,qui avec des gerbes de fleurs à la mains ,qui avec des bougies allumèes qui encore avec l’intonnation de versets coraniques  en tout cas, la desolation et la douleur se lisaient sur tous les visages. Le personnel de la commune de Florence sous l’egide de son maire a conclu après s’être reuni que la ville de « florence n’est pas raciste mais victime de racisme » , le premier magistrat a egalement souhaitè qu’une enquete soit ouverte pour mettre la main sur  ceux qui ont ouvert une page sur facebook pour encourager l’acte de Gianluca ,ceux qui le decrivent comme étant un « heros  blanc ».cet après-midi à dix sept heures heure locale le ministre de  la cooperation Andrea  Ricardi s’est rendu sur les lieux pour rencontrer la communauté sénégalaise et se rendre egalement aux chevets des blessès dont l’un d’eux risque malheureusement la paralysie.il a soulignè devant l’assemblèe que le gouvernement de Monti prend  la responsabilitè de garantir la securtitè  non seulement des citoyens italiens mais aussi des etrangers qui sont partie integrante de la société.
Pape Diaw le porte parole de la communauté sénégalaise prenant la parole a demandè  purement et simplement la fermerure de « casapound » car, selon lui, il est inadmissible que l’on tolere l’existence d’une organisation qui cultive et encourage la haine entre les peuples.
L’imam de la mosquèe de Florence Ezzedine Elzir  a declarè à l’assistance que la communauté ne veut pas se venger mais compte par ailleurs sur les valeurs de democratie et d’état de droit de l’état italien.
En attendant les conditions des sénégalais blesèès dont  Moustapha Dieng 34 ans, s’averent inquietante. D’ailleurs le jeune Moustapha  risque d’après une source medicale une paralysie generale car la balle aurait atteint sa colonne vertebrale.d’après les premières perquisitions dans les deux domiciles du criminel ,il aurait ciblè plusieurs marchès et les dossiers retrouvès dans  son ordinateur personnel  prouvent qu’ il avait meditè et bien preparè son coup.il est egalement ressorti qu’il fabriquait des munition artificiel était en detention d’un pistolet magnum 357 bien que n’étant detenteur de permis de port d’arme.

Malik Sakho

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.