Le ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom, pense que ceux qui s’inquiètent sur la délivrance des cartes nationale d’identité peuvent se rassurer.

« Nous avons deux machines qui peuvent produire chacune 30.000 cartes par jour c’est-à-dire 60.000 cartes par jour », révèle-t-il. D’ailleurs, il informe que 80 000 cartes nationales d’identité sont dans les commissariats et ne sont pas encore retirées.

Selon lui, le problème, c’est l’absence d’instances de retrait. Rappelant que « les partis politiques participent à l’expression du suffrage qui va de l’inscription à la proclamation des résultats », il les invite à s’impliquer pour sensibiliser les populations afin qu’elles viennent retirer leurs cartes.

Mouhamed Diaw

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Meurtre de Bineta Camara : « Il n’y a jamais eu de viol, la fille s’est battue et a gardé sa virginité jusqu’à sa mort. Elle a été digne jusqu’au bout » (Famille)

Du nouveau dans l’affaire du meurtre de Bineta Camara. En effet face à la presse à 1…