Conférence des chefs d’Etats de l’Union Africaine: l’emblématique discours d’Alpha Condé devant Macky et Ouatara

Après un discours axé sur la liberté que l’Afrique doit promouvoir tant sur le côté politique qu’économique, le président guinéen a touché le point sensible et ce, devant ces homologues venus assister à cette Conférence des chefs d’Etats de l’UA.

Ainsi donc, après avoir étalé sa vision sur l’émergence en Afrique, le président Alpha Condé comme faisant une auto-critique dira que son pays ne devrait nullement connaître la pauvreté vue qu’il est le premier producteur de toutes les denrées en Afrique.

En outre, il soulignera que  l’enseignement professionnel est la solution face aux chômeurs africains et devient dès lors le socle pour ne pas rater la quatrième révolution industrielle vue que l’Afrique a été absente des trois premières.

Parlant de la sécurité et du terrorisme notamment, il soulignera que seule la pauvreté accentue cet état de fait et qu’il est donc temps pour les dirigeants africains de créer les opportunités pour leur peuple. Ainsi, il pense que cet attachement à l’occident et aux hommes d’affaires étrangers ne fera qu’appauvrir le continent.

Prouvant toujours ses dires, Alpha Condé d’arguer qu’« on  ne peut parler d’indépendance de ce continent si l’on sait que l’Union Africaine est financée par l’Union Européenne, donc il n’y aucune indépendance dans ce cas de figure » . Une posture assez compréhensible dans la mesure où elle montre la mainmise des étrangers sur la politique africaine en général.

Pour sortir de cet étau, le président guinéen de préconiser que les dirigeants «coupent le cordon avec la France».

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.