CommuniquĂ© de presse – La Plateforme Africaine pour le DĂ©veloppement et les Droits Humains condamne l’enlèvement de cinq agents Ă©lectoraux et d’un Ă©lu de Tessalit au nord de Kidal

La pladh condamne l'enlèvement de cinq agents électoraux et d'un élu de Tessalit au nord de Kidal
le samedi 20juillet par des hommes fortement armés supposés appartenir au Mnla qui ont acheminés ces membres d'équipe de diffusion de cartes nina (numéro d'identification nationale) a la frontière algérienne.

La pladh dénonce toute tentative de sabotage et de torpillage des élections présidentielles du 28juillet et exige la libération sans condition des otages.

A quelques jours du scrutin tous les observateurs et la communauté internationale travaillent pour des élections apaisées, libres et transparentes afin de restaurer l'état de droit et la démocratie au mali.

la pladh s'indigne de l'affaire du trafic de drogue dans la police et appelle les autorités sénégalaises a faire toute la lumière et a sanctionner lourdement
les incriminés a tous niveaux de responsabilité.
Le Sénégal ne doit pas être une plaque tournante de la drogue en Afrique de l'ouest.
C’est une question qui menace la sécurité nationale. 

Le Chargé de com
Cheikh Tidiane NDIAYE


 

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.