Commune de Warkhokh : Les populations réclament de meilleures conditions de vie

Les populations de Ndarndeck, dans la commune de Warkhokh , département de Linguère ont marché pour se faire entendre sur les maux dont souffre leur village centenaire.

Pour le temps d’une matinée, Ndarndeck était un « village mort » car les boutiques, le marché et les gargotes avaient baissé leurs rideaux. Les marcheurs qui ont emprunté l’artère principale de la localité, ont convergé vers la seule école primaire existante pour décrier leurs conditions de vie. Au cours de leur trajet, les populations n’ont pas cessé de fustiger les conditions difficiles auxquelles elles sont confrontées quotidiennement. A leur point de chute, le porte-parole des marcheurs El-hadji Samba BA a listé les maux dont souffre la commune : « Soucieuses des multiples manquements notés dans tous les secteurs de la vie, les populations de Ndardeck fustigent la manière dont elles sont reléguées au second plan. Elles demandent l’arrêt immédiat des discriminations qui frappent leur terroir et réclament l’équité et la justice humaine ». C’est pourquoi, nous décidons aujourd’hui d’avancer sans transiger sur certaines questions, dit-il, sans lesquelles nous ne pouvons pas participer au banquet de la mondialisation. « Devant ces problèmes, la seule réponse qui vaille est la suivante : l’implantation d’un nouveau forage qui va alimenter les villages environnants, la construction des toilettes pour l’école primaire qui n’existe que de nom , la construction d’un poste de santé pour des soins de qualité », ajoute-t-il. Aliou BA , le chef de village , a demandé la construction d’un nouveau forage,et des pistes de production pour raccorder les villages de Mbadiéne , Nguith et Thiombé.

djolofdjolof.net

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.