Après les villages de : Mélakh, Darou Salam Mélakh, Thylla, Pampi Peulh, Mboussobé, Ndama Peulh et Gatty, c’est au tour des femmes de Pampi, de danser le wango jusqu’à l’aube. En effet, ces dernières ont reçu un financement de 200.000 francs Cfa dans le cadre de leurs activités génératrices de revenus.

Leur bailleur, Moussa Ndiaye, maire de la ville de Thiamène-Pass a souligné que, son geste n’est que la poursuite d’une ligne de financement destiné aux groupements féminins de sa commune.

M.Ndiaye a également soutenu que c’est dans le respect des engagements pris lors de la campagne électorale pour la précédente élection présidentielle dont les populations de Pampi avaient massivement voté en faveur de la coalition Benno Bokk Yakaar.

Les femmes, très enthousiasmées se sont fortement réjouies du geste du maire, à qui elles ont promis un soutien sans faille dans ses différents projets.

De l’avis de Khobou Yombou Ndiaye, présidente du GPF, le financement est venu à son heure. « Une période des vaches maigres » soutient-elle.

L’enveloppe financière a été remise en marge des journées culturelles, organisées par l’Association sportive et culturelle de Ndème dont le parrain était Mallé Thiam,    conseiller municipal.

L’occasion a été choisie par les jeunes du village de poser des actes forts pour le développement de leur localité.

Ndèye Mingué SECK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Bourses économiques à Linguère: l’Etat dégage 30 millions de nos francs pour 182 ménages

Le coordonnateur national du programme d’appui à l’émergence des familles productives et l…