Cette information a failli échapper à nos radars. Trois cars transportant des personnes venues s’inscrire sur les listes électorales sèment un désaccord entre apristes et militants de la Convergence pour le Renouveau et la Citoyenneté (CRC).

 Aujourd’hui la question qui se pose est de savoir lequel des deux camps est coupable. Mais pendant ce temps, les militants de l’APR et ceux de la CRC sont à couteaux tirés.

Selon Pape Mody Sall, président de la délégation spéciale de la commune de Mbeuleukhé qui s’est exprimé au nom des apristes : « il y a deux cars venus de Kaolack et un autre de Dakar lundi dernier. Ces véhicules transportaient des personnes qui venaient s’inscrire sur les listes électorales ». A en croire M. Sall, seules trois personnes des cars ne se sont pas faites inscrire parce qu’elles n’habitent pas Mbeuleukhé. Ce que les partisans de l’ex député Aliou Dia ballaient d’un revers de la main. En effet, selon Aliou Diop de la CRC à Mbeuleukhé qui porte la parole de sa formation politique dans le centre d’enregistrement «la majeure partie des inscrits et venant des cars n’habitent pas du tout Mbeuleukhé ».

Selon nos sources recueillies auprès des populations, le camp de Aliou dia aurait tenté de barrer la route aux personnes qui voulaient s’inscrire et Aliou Dia s’est d’ailleurs attaché les services d’un huissier afin de porter l’affaire devant les juridictions compétentes.

Toutefois l’opération des inscriptions sur les listes se poursuivent dans la commune de Mbeuleukhé.

 

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Dahra Djoloff : Décès d’un médecin par arrêt cardiaque

Un drame est survenu hier jeudi 19 septembre vers 21 h, au quartier Angle Ndiakhaye, dans …