La communauté sénégalaise d’Italie l’une des communautés les plus politisées des diasporas (Par Malick Sakho)

Si jadis les sénégalais d’Italie étaient considérés comme des modou-modou au sens péjoratif du terme force est de reconnaître que de nos jours ils ne sont plus prêts à jouer les seconds rôles. À y voir de prés l’on est même tenté d’affirmer sans risque de nous tromper que ceux-ci sont en train de tirer la locomotive politique et qu’ils se sont inscrits à jamais dans une logique de prise de conscience mais aussi de prise en charge de leurs revendications. Ils semblent apporter une rupture à ce qui pourrait être considéré comme une tradition car si jusqu’à un passé récent ils ont été des consommateurs passifs , il n’est plus à démontrer qu’ils sont aux avant-postes des luttes citoyennes .
Si avant la gestion de la cité occupait une place secondaire dans la liste des priorités des sénégalais de la péninsule , aujourd’hui , ils ont cessé de jouer les seconds rôles et mieux ils mettent la main à la pâte. Ce qui attire l’attention de l’observateur le moins averti est que l’Italie est et demeure le fief incontrôlable et incontrôlé au point de vue politique car à nos jours aucune formation politique ne peut revendiquer tenir la majorité dans cette partie d’Europe . Et cette posture acquise de haute lutte est un signal fort et en dit long sur le degré de conscience du sénégalais d’Italie. les fédérations d’associations mais aussi les formations politiques se sont données comme mission de sensibiliser les masses. Et leur message comme disait l’autre « a pénétré les masses et est devenu une force matérielle » .
si la communauté sénégalaise de cette partie de la diaspora en est à ce degré de conscience et de responsabilité c’est aussi parce que des hommes et des femmes se sont battus et continuent de se battre pour apporter la réponse adéquate à ce qui jusqu’ici semblait être une idée reçue.la preuve la plus palpante de cette prise de conscience citoyenne est sans conteste la naissance de beaucoup de supports médiatiques crées ,gérés et entretenus par les modou-modou . Supports qui diffusent et divulguent des informations qui en disent vraiment long sur le degré d’engagement de la communauté .
Ce signal doit en tout état de cause être non seulement perçu mais apprécié avec tout le sérieux qui s’impose par nos autorités . Car loin d’être une rébellion c’est une prise de conscience et exigence d’être rétablis dans leurs droits .
Et comme disent les anglais. » SO A WORD TO THE WISE »

SAKHO MALICK (BERGAMO ,ITALIE).

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.