Commémoration des trente ans de l’Asc “Bokk Jom” : trois jours de communion sur fond de développement

Elle va souffler ses trente (30) bougies. Un anniversaire dans la communion et l’allégresse. Mais aussi, sous le sceau du développement. L’Asc «Book Jom», dans la Commune de Dahra Djolof, a été créé en 1988 par des jeunes très motivés et qui avaient besoin d’un cadre d’expression de leurs potentialités mais aussi de leurs talents sportifs et culturels.

Présidées par le Préfet du département de Linguère, les festivités marquant la commémoration de ces trois décennies d’existence se dérouleront du 23 au 25 Août courant. Au menu, des activités de développement, des manifestations culturelles et sportives.

La Commune de Dahra Djolof, en général, et l’Asc «Bokk Jom», en particulier, vibreront, au lendemain de la Tabaski 2018 et ce, pendant soixante-douze heures, au rythme de la communion, de l’allégresse et du carnaval.

Le tout teinté d’intenses réflexions autour de questions de développement, capables d’élever encore plus haut l’étendard de la localité, née il y a trente ans. Pour préparer l’événement, un Comité de pilotage a été mis sur pied. Les missions à lui assignées ont été de mobiliser toutes les forces vives du quartier pour réussir le pari.

Pour ce faire, dans la perspective de la première édition, dont le démarrage est prévu, le jeudi 23 août, un programme alléchant est proposé. Et au menu duquel, figure en bonne place, le Mémorial dédié aux disparus et qui commencera par la Ziarra au cimetière, suivie d’un récital du Saint Coran.

Celui-ci sera clôturé par un message de l’Imam sur le voisinage dans nos sociétés. Cette journée sera clôturée par une opération «Set-setal» appelée «Quartier propre» lancée, le mois dernier. S’ensuivra le reboisement des différentes artères du quartier.

La deuxième Journée, qui cïncidera avec le vendredi 24 août, sera placée sous le signe de l’action sociale et des perspectives socioéconomiques. C’est ainsi qu’il sera organisé un don de sang, un forum sur le développement économique et social du quartier avec, dans l’après-midi, et dans la soirée, des manifestations sportives et culturelles.

Le samedi 25 août est retenu pour  la clôture des activités. Cette journée est consacrée à des panels sur l’émigration clandestine, la prévention routière et les premiers secours. Dans le domaine de l’éducation, un panel est prévu sur «l’école sénégalaise, diagnostic d’un secteur en pleine mutation ».

Dans l’après-midi, aura lieu la cérémonie officielle de clôture, avec le vernissage de l’exposition présidée par les autorités administratives du département. Le clou des manifestations sera  la veillée culturelle qui permettra de revisiter les différentes facettes  de la culture du Djolof.

Pour Khalid SALEH, Coordonnateur du Comité de pilotage des 30 ans de l’Asc “Bokk Jom”, le résultat attendu de cette première édition est surtout de poser des jalons pour un développement durable du quartier, au sens d’aire géographique polarisée par l’équipe-fanion du Bok Jom. «Nous avons été ambitieux, certainement, mais nous estimons pouvoir compter sur  la maturité et l’engagement de nos ressources humaines de qualité et sur l’esprit de solidarité que nous avons toujours cultivé au sein de notre Asc.

Selon le Chargé de Communication des «30 ans de l’Asc Bokk Jom», la démarche est novatrice, parce qu’elle est inclusive. «Nous avons autant que possible impliqué toutes les générations et les réactions spontanées que nous avons enregistrées augurent d’une réussite de l’évènement», indique Massamba THIANE.

Pour le Directeur de la Radio télévision scolaire, ancien Capitaine de l’équipe des années 90, l’engouement que la commémoration des 30 ans de l’Asc “Bokk Jom” a suscité chez les femmes, les vieux du quartier et surtout au niveau de la diaspora, a été un réel motif d’engagement et une bonne raison d’initier cet événement.

«En Italie, en France, en Espagne, aux Etats-Unis, partout, nous avons travaillé avec nos compatriotes, via les réseaux sociaux sur l’organisation matérielle, sur la confection des supports de communication etc. Et ce n’est pas tout, le choix du parrain Ablaye Diaw, premier Président du club et de la Marraine Khady Bâ, Mme Sy, a été salué à l’unanimité», poursuit-il.

L’Asc “Bokk Jom” de Dahra n’a plus rien à prouver au plan sportif. Durant ces 30 ans, elle remporté des coupes zonales et départementales, ainsi que des tournois. Elle a aussi à plusieurs reprises joué en phase régionale ; avec à la clé, une participation honorable aux phases nationales jouées à Ziguinchor.

Les femmes se mobilisent.

Pour participer, activement, à la commémoration des trente ans, la gent féminine, dirigée par Khady Ndiaye, n’est pas en reste. Les femmes ont initié les «Jeudis propres» de Bokk Jom. En effet, elles ont nettoyé tous les coins et recoins du quartier.

Dahra Djolof aux couleurs des couleurs “jaune et noire”   

A situation exceptionnelle, mobilisation exceptionnelle ! 30 ans, ce n’est pas un jour. Pour ne pas rater l’histoire, les initiateurs n’ont pas lésiné sur les moyens.

Déjà, dans la ville, des banderoles sont accrochées et les annonces fusent de partout. Dans le quartier, au marché, dans toutes les grandes-places, les jeunes s’arrachent les tee-shirts et les Lacostes aux effigies de l’équipe trentenaire. Comme pour dire que la célébration des 30 ans de l’Asc Bokk Jom est partie pour connaître un succès éclatant.

Mamadou Moustapha Ndiaye

 

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.