Le ministre de l’Elevage et des Productions animales peut jeter sa cravache et aller vaquer à autre chose. Car, en plus d’avoir battu tous les records, en termes de mobilisation, lors de la Journée nationale de l’Elevage commémorée, hier, à Kaël, Samba Ndiobène Ka, flanqué des laitiers et des producteurs de viande venus des 14 régions du Sénégal, s’est tapé un éleveur XXL.

Il s’agit du président de la République, Macky Sall, qui s’est non seulement engagé à filer deux milliards F Cfa aux éleveurs pour leur permettre de hisser aujourd’hui plus qu’hier l’étendard du Secteur. Mais aussi, le chef de l’Etat a promis à ses ‘’camarades’’ éleveurs d’acheter quelques boeufs pour produire du lait, histoire de les soutenir dans leur noble mission d’élevage.

Osons le dire : le ministre de l’Elevage et des Productions animales a réussi un coup de maître, et pour cause. Non seulement, il a remporté, hier, le pari de la mobilisation, lors de la Journée nationale de l’élevage commémorée à Kaël, dans le département de Mbacké. Mais aussi, Samba Ndiobène Ka a capté un partenaire de taille, en la personne du président de la République. Qui s’est, énergiquement, engagé aux côtés des éleveurs pour hisser aujourd’hui plus qu’hier l’étendard du Secteur.

‘’Je sais que vous avez un fonds de 2,5 milliards pour gérer l’aliment de bétail…mais je tiens à vous rassurer que vous êtes sur la bonne voie et en même temps, je vous ajouterai, dans les prochains jours, un montant de 2 milliards F Cfa’’, a promis Macky Sall.«Soyez donc assurés de ma détermination à vous accompagner  davantage. Je suis très content des éleveurs, parce que c’est très facile de vous prêter main forte.Depuis le début de l’opération sauvegarde de bétails, vous gérez, à travers la maison des éleveurs, l’aliment qu’on met à votre disposition. Vous devrez aussi faire partie des gestionnaires des forages pastoraux», a-t-il promis aux éleveurs qui l’applaudissent vivement.Le président aux éleveurs : ‘’je sais que vous avez un fonds de 2,5 milliards pour gérer l’aliment de bétail, mais, dans les prochains jours, je vous ajouterai 2 milliards’’«On va renforcer le mécanisme des aliments de bétail. Ledit mécanisme nous a permis rembourser plus de 5 à 7 milliards, en cette fin 2019. Sachez, donc, que nous serons à vos côtés pour aider le bétail. On a hérité de la transhumance qui est une tradition.Mais notre élevage d’aujourd’hui doit se moderniser davantage. C’est-à-dire, nous devons tout faire, pour que les animaux se nourrissent sur place. Vous ne quitterez plus Potor pour aller à Tamba pour les nourrir».Il ajoute : «on va s’atteler, avec les ministres de l’Agriculture, des Collectivités territoriales, mais surtout l’Association des maires, pour avoir des espaces, en vue de produire les aliments de bétail», s’est engagé Macky Sall devant les autorités administratives et religieuses.Parce que l’élevage est un secteur porteur, dit-il, le chef de l’Etat a assuré les acteurs de tout son soutienRefusant de s’arrêter en si bon chemin, le chef de l’Etat, qui s’est réjoui des initiatives des éleveurs dans la gestion de l’aliment de bétail, avec à la clé un fonds de 2,5 milliards, a embrayé en ces termes : ‘’je vais acheter quelques boeufs pour produire du lait et ainsi, vous soutenir dans cette noble mission d’élevage’’.

Et, fidèle à son humour, le locataire du Palais de dire aux éleveurs qu’ils peuvent avoir la conscience tranquille et savoir qu’ils comptent, dorénavant, un nouvel éleveur.  Suffisant pour que les éleveurs tombent davantage sous le charme de leur allié, en la personne de Macky Sall.
Convaincu que l’élevage est un secteur porteur de croissance, le président de la République a lancé, solennellement, une invite à tous les acteurs, afin qu’ils s’impliquent davantage, autant qu’ils sont, à dans l’élevage.Cette implication est plus qu’urgente, de l’avis du chef de l’Etat, car, malgré les difficultés auxquelles ils font face, les éleveurs sont un bel exemple à offrir aux autres secteurs de la vie active. ‘’Vous êtes dans un cas d’école qui peut bien inspirer d’autres secteurs’’, fantasme de bonheur Macky Sall.Macky Sall, content de son ministre, lui lâche : «Samba Ndiobène, ko kando, Samba Ndiobéne, ku jundudo»C’est devant plusieurs autorités dont le ministre Samba Ndobène Ka, la patronne du Conseil économique, social et environnemental, Aminata Touré, le ministre-conseiller Mor Ngom, le député Farba Ngom, le maire de Kaël, El Hadj Ba, la députée Aïda Mbodj, entre autres, que Macky Sall a, également, affiché toute sa joie envers son ministre de l’Elevage et des Productions animales. Et, pour lui tresser des lauriers, le président lui a exprimé sa satisfaction en ces termes : «Samba Ndiobène, ko kando, Samba Ndiobéne, ku jundudo».Pour rappel, hier, composés de laitiers et de producteurs de viande, venus des 14 régions du Sénégal, les éleveurs du Sénégal avaient élu leur quartier général à Kaël. Une occasion en or pour eux, pour échanger sur les enjeux qui interpellent le secteur de l’élevage.

Mor Mbaye CISSE, Correspondant à Mbacké (Actusen.sn)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Linguère: Réhabilitation des laboratoires scientifiques du lycée Alboury Ndiaye – Le geste citoyen des anciens élèves

C’est un véritable retour aux sources que les élèves de la promotion Terminale Scientifiqu…