Cérémonie officielle du Gamou annuel de Mbeuleukhé : Aliou Dia, porte-parole du khalife, et ses frères s’entre-déchirent autour des 50 millions de F Cfa de Wade

La cérémonie officielle du Gamou annuel de Mbeuleukhé a été émaillée de flèches assassines lancées de part et d'autre par le porte-parole du khalife de Mbeuleukhé, Aliou Dia, et deux de ses frères.

Et, ce en présence de toutes les autorités politique, administrative et coutumières du département de Linguère. A l'origine de cette déchirure familiale, les cinquante millions de F Cfa que l'ex-président de la République, Me Abdoulaye Wade, avait offerts aux populations de la Commune de Mbeuleukhé. Certaines parmi celles-ci sont d'avis que le député Aliou Dia et porte-parole du khalife n'a pas injecté les fonds en question dans les travaux de la Mosquée de la localité.

Pour les contempteurs du chef de file des Forces paysannes, ce dernier refuse de faire la lumière autour de cette mallette d'argent que l'ex-directeur de Cabinet de Me Abdoulaye Wade, en l'occurrence Habib Sy, avait présentée publiquement à l'assistance, lors de la cérémonie officielle du Gamou de l'année dernière. Hier, Aliou Dia est monté sur le ring, pour catapulter dans les cordes tous ses détracteurs, qui cherchent à fouiller dans ces fonds. Et qui, dit-il, au lieu de se mettre au garde-à-vous et de prier pour lui, pour tout ce qu'il a fait à la Communauté religieuse de la localité, ont le culot de le critiquer. "Mbeuleukhé, c'est moi. La mosquée, c'est moi, la communalisation de la Cité, c'est moi, la réussite du Gamou annuel, c'est toujours moi. Alors, vous avez le devoir moral de vous incliner et me rendre grâce, à la seule vue de mon ombre", a-t-il déclaré.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.