Caravane Magal Touba 2017: Le convoi s’est atterri à Mbacké Barry

caravane du Grand Magal de Touba, initiée par le comité d’organisation de ce magal du 18 Safar, le village de Mbacké Barry, a été visité marquant la fin de la caravane.

Mbacké Barry Djolof se trouvant dans la commune de Thiamène-Pass, dans le département de Linguère, a été fondé en 1700 par Mame Marame Mbacké, arrière-grand-père du fondateur du Mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba. Il y passa quelques mois et prépara avec sérénité son départ en exil.

Ainsi, la forte délégation dirigée par Serigne Modou Mbacké SY a visité les principaux sites qu’étaient la case dans laquelle le saint homme avait passé la nuit du 9 au 10 août 1895 ainsi que la mosquée que Serigne Touba y avait érigé et où il a effectué sa dernière prière dans le Djolof. Faisant face à la presse, Serigne Modou Mbacké SY a relaté la fameuse histoire du village de Mbacké Barry, qui a joué un rôle important dans l’histoire du mouridisme. Selon lui, ce village, chargé d’histoires et méconnu par beaucoup de fidèles, mérite une considération.

De même, le deuxième khalife de Mbacké Barry, Serigne Cheikh Djorel Mbacké a remercié le comité d’organisation et les caravaniers à cette belle initiative de faire comprendre le monde les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba et de sensibiliser les sénégalais a la tenue du Magal 18 Safar à Touba. Il a aussi demandé des vœux pour l’essor de son village et pour le Sénégal.

Il a saisi cette occasion pour émettre le souhait de voir l’implantation d’un poste de santé, d’un Collège d’enseignement moyen (Cem) et des pistes de production pour faciliter la circulation.

Le chef de cabinet du ministre de l’intérieur et de la Sécurité Publique, Bassirou NDIAYE se réjouit des réalisations telles que le forage et l’électrification, faites par l’Etat du Sénégal.

Masse NDIAYE(djolofdjolof.net

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.