Dans le cadre sa campagne de lutte contre le cancer, l’association ‘’ Smiling African Woman and Children’ ’était ce week-end au poste de santé de Labgar, une commune située dans le département de Linguère, où elle a fait dépister plus de trois cent quatre-vingt-onze femmes. Ainsi, en partenariat avec le poste de santé de Labgar, le maire de la ville s’est réjoui d’accueillir l’équipe médicale afin de mener une campagne de sensibilisation et de dépistage du cancer du col de l’utérus et du sein dans sa commune une journée durant. 

Selon la sage-femme, Marie Tendeng, cette prestation de service du dépistage du cancer du col offert par cette association n’était accessible aux populations. « Le cancer est devenu une problématique de santé et particulièrement le cancer féminin constitue réellement un problème de santé publique. Et, de préciser que ; avec des partenaires comme ‘’ Smiling African Woman and Children’, permet au district prendre en charge la santé des populations », a –t-elle fait remarquer. 

Selon toujours elle, « la semaine dernière, j’avais reçu une femme qui saignait au niveau de mon poste de santé. Au début j’avais cru à un avortement mais après diagnostic, je me suis rendu compte qu’il s’agissait d’un cancer du col de l’utérus. Ce qui m’a poussé à solliciter une journée de consultation gratuite du cancer du col de l’utérus auprès du maire Idrissa Diop’’. 

Une femme bénéficiaire, « nous avons fait un long trajet de plus de 60 kilomètres pour se faire dépister. C’est une occasion pour nous, les femmes rurales qui rencontrent toutes peines du monde pour bénéficier des journées de consultation gratuite ». 

Et, le maire Idrissa Diop félicite l’association ‘’ Smiling African Woman and Children’ ’, sous la houlette de la seconde femme de l’ancien ministre de l’intérieur, Salimata Sow, de permettre aux populations de la commune d’alléger les coûts du cancer des femmes qui, selon le maire, se déplaçaient jusqu’à Dakar, Louga ou Touba. 

Il a promis d’accompagner le secteur de la santé, en organisant tous les semestres des journées gratuites de consultation du cancer du col de l’utérus. 

Le sous préfet de Dodji , Aliou Ba   a remercié le maire d’avoir organisé cette journée de dépistage volontaire du cancer du col de l’utérus . Même si la santé est une compétence transférée , ils ont eu à organiser qui sont extremement importantes  pour cette couche de la population de la commune de Ddodji . C’est la sage femme du poste de santé de Labgar qui a constaté qu’il ya plusieurs cas suspects du cancer du col de l’utérus , c’est pourquoi d’ailleurs elle a tiré sur la sonnette d’alarme et le maire a répondu favorablement à son cri de coeur au bénéfice des femmes rurales démunies . 

Au terme de la journée sur les 916 femmes inscrites , 391 ont été dépistées dont 98 cas suspects. 

Masse Ndiaye (djolofdjolof.net)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Commune de Thiamène-Pass : Les populations de Pass-Véréane promettent la réélection du maire Moussa Ndiaye

Le maire de la commune de Thiamène-Pass a remis aux femmes du village de Pass-Véréane un c…