Campagne électorale sur fond de grande pénurie d’eau à Louga : les populations sont-elles dupes ?(Par Samba Diama Top)

Quatrième jour de campagne électorale, énième jour de coupure d’eau dans la Commune de Louga. Depuis le début de cette campagne électorale, certains quartiers de Louga font face à un manque d’eau insupportable et insurmontable. Les populations ne savent pas où donner de la tête pour se soulager. Quelqu’un qui passe la journée à chercher de l’eau n’aura certainement pas le temps d’aller retirer sa carte d’électeur.
La rareté du liquide précieux vient s’ajouter au lot quotidien de difficultés des ménages lougatois. Conséquemment, les populations restent insensibles aux multiples appels des politiciens.
Quelques badauds rencontrés en ville soutiennent que cela ne vaut pas la peine de perdre son temps dans un meeting ou sa journée à la commission de distribution des cartes d’électeur car le député ne se soucie que de son mentor, de lui-même et de sa famille.
Malgré la propagande diffusée quotidiennement à la RTS, les populations lougatoises assoiffées se cherchent encore dans cette campagne électorale. Sont-elles encore prêtes à élire des députés qui, à coup sûr, se retrouveront à l’Assemblée Nationale pour défendre des intérêts personnels ou pour se chamailler?
Sont- elles dupes pour participer dans une élection dont l’issue est connue d’avance ? Les majoritaires resteront toujours majoritaires car les règles du jeu leur sont favorables. On reprendra les mêmes ou on déplacera certains pions ou on élimera certains récalcitrants et on fera la même chose.
On ne pourra jamais faire du neuf avec du vieux.
Les populations seront encore les véritables perdantes dans la mesure où elles payeront la facture, sans doute, très salée de cette campagne électorale. Il y aura plus de pénurie d’eau, de coupure d’électricité, d’insécurité. Bref, la vie sera plus en plus insupportable pour les goorgoorlous.
Samba Diama TOP, professeur.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.