Campagne Agricole 2012 – Aliou DIA tire sur la sonnette d’alarme

«On annonçait 800.000 tonnes. La campagne va bientôt faire deux mois alors que les 3 industries réunies (SUNEOR, NOVASEN et CNT) n’ont pas encore acheté 20.000t», tels sont les mots lâchés par le leader de la CRC, Aliou Dia

Le leader de la CRC se dit très inquiet de la situation actuelle de la Campagne Agricole en cours au Sénégal. Il invite l’Etat à intervenir d’urgence pour parer aux catastrophes socioéconomiques pouvant découler de cette campagne. Selon l’ex-député libéral, «Les opérateurs ont toujours été considérés comme des acteurs principaux de la filière arachidière. Au regard de disparités très manifestes en cours au Sénégal, on se pose la question de savoir où est passée la production arachidière de la campagne agricole 2011/2012», s’interroge Monsieur Dia, avant d’ajouter que «Nos trois fleurons de l’économie nationale n’ont pas acheté vingt mille tonnes. C’est une catastrophe pour la nation.»

La porte parole de la famille religieuse Tidianiya d’El Hadji Daouda Dia souligne que cela va conduire les industries de transformations des produits oléagineux à prendre des mesures antisociales telles que les licenciements massifs. Comment peut-on laisser faire dans un contexte de lutte contre le chômage?

Notre interlocuteur de poursuivre: «L’ouverture des frontières au commerce des spéculations oléagineuses, qui avait été décréditée, semble être revue  par l’Etat. Parce qu’il faut qu’on protège nos industries telles que SUNEOR, NOVASEN et CNT

Il exhorte le nouveau gouvernement à agir dans les plus brefs délais, sinon c’est le chaos total car les paysans n’auront pas de semences la saison prochaine.

Masse Ndiaye, correspondant permanent à Linguère

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.