Burkina Faso: Blaise Compaoré et son dernier gouvernement jugés le 27 avril

Au Burkina Faso, la Justice a informé, hier, que l’ex-président Blaise Compaoré, en exil en Côte d’Ivoire, et les ministres de son dernier gouvernement seront jugés le 27 avril prochain pour leur implication présumée dans la répression de l’insurrection populaire d’octobre 2014 qui avait entraîné la chute du régime.

  L’ancien président burkinabé Blaise Compaoré et ses co-accusés seront bientôt fixés sur leur sort. «La Haute Cour de justice va statuer sur le dossier de l’insurrection populaire, le jeudi 27 avril […] dans la salle d’audience du Tribunal de grande instance de Ouagadougou», a précisé le Parquet général.

Les membres du dernier gouvernement du Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao, y compris l’ancien président Blaise Compaoré, qui fut aussi ministre de la Défense, sont reprochés des faits de «complicité d’homicide volontaire» et «coups et blessures volontaires».

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.