A l’Afp la guerre est déclenchée contre Malick Gackou. Au premier rang de cette bataille Bouna Mouhamed Seck. Le secrétaire national chargé des élections de l’Alliance pour les Forces Patriotiques veut faire regretter au numero 2 de l’Afp sa radicalisation contre Niasse.

Ce membre influent du bureau politique de l’Afp menace Gakou et réclame des sanctions contre lui. Lors d’une assemblée générale à Saint-Louis, le directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale s’est intéressé à l’origine de la fortune de Malick Gakou. « Malick Gakou a mobilisé des jeunes pour qu’on hue Moustapha Niasse. Il n’a plus affaire à Niasse, car il va justifier les millions qu’il détient, alors qu’il ne travaille pas. Nous connaissons l’origine de cet argent et l’Etat sait… », a asséné Bouna Mouhamed Seck.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Le virus qui va tuer l’Afrique s’appelle 3e mandat (Par Ibra Oumar Ly)

Ce n’est ni Corona virus, ni Ebola, ni sida ni le paludisme encore moins le cancer m…